Formule 1

Vettel doit bien admettre que Mercedes est loin devant

La Ferrari est fiable, mais pas assez rapide

Recherche

Par D. Thys

27 février 2015 - 19:27
Vettel doit bien admettre que (...)

Sebastian Vettel a chaussé des pneus tendres sur sa Ferrari et se dit plutôt satisfait du comportement de sa voiture avec ces gommes, mais il ne peut que constater le gouffre qui le sépare de la Mercedes de Nico Rosberg puisqu’il y a plus de deux secondes entre eux...

“Le point positif, c’est que nous avons beaucoup roulé aujourd’hui,” commente Sebastian Vettel. “Nous voulons aller à Melbourne et terminer la course. C’est notre priorité, mais nous voulons aussi être les plus rapides possible. Nous y travaillons en essayant d’améliorer la voiture petit à petit. Nous comprenons notre voiture un peu mieux chaque jour, mais ce n’est pas facile pour tout vous dire, car les conditions de piste changent continuellement.”

“Cette journée a probablement été la meilleure avec très peu de vent et des conditions assez stables dans l’ensemble. Pour ce qui concerne les performances, il est difficile de savoir où nous sommes exactement par rapport aux autres. J’étais assez content avec les pneus tendres, mais bien sûr nous sommes très loin de ce que Nico (Rosberg) a été capable de faire. Mais nous avons tourné à un moment différent de la journée. Je suis persuadé que le chrono de la Mercedes est très compétitif, mais nous savions que c’était l’équipe à battre,” ajoute le champion allemand.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less