Formule 1

Rosberg souhaite un bel avenir à la Formule 1

Et un bon courage à Liberty Media

Recherche

Par Olivier Ferret

13 octobre 2018 - 18:06
Rosberg souhaite un bel avenir à la (...)

Nico Rosberg a choisi de se tourner vers les nouvelles technologies et leur développement. Dans le domaine du sport automobile, il a investi en Formule E, la série électrique de la FIA en pleine croissance.

Mais le champion du monde 2016 de Formule 1 continue à surveiller de près la catégorie reine, où il officie de temps en temps comme consultant à la télévision.

Voir ses anciens rivaux en piste ne le démange toujours pas ?

"Non, non, pas du tout. J’ai fait un choix qui a étonné, en arrêtant ainsi ma carrière mais je suis heureux de ce choix, vraiment. Cela fait partie de mon histoire," explique Rosberg.

"Je retiens que j’ai battu Lewis Hamilton dans la même voiture et que je suis parti de la F1 alors que j’étais à mon meilleur niveau. Je n’aurais pas pu faire mieux que ça. C’est vraiment un excellent sentiment qui persiste en moi quand j’y repense."

Rosberg est aussi attentif à l’avenir de la Formule 1, dirigée par Liberty Media (sur le plan commercial) depuis son départ.

"Comment vont-ils réussir à augmenter la valeur de la F1 ? Ce n’est pas encore clair pour le moment. Je pense même que sa valeur a baissé sur le court terme. Comment la remonter ? C’est bien entendu possible et je pense que la voie choisie en termes de spectacle et de refonte des règles est la bonne même si ce n’est pas évident."

"Même si je suis investi en Formule E, je souhaite évidemment le meilleur à Liberty Media parce que je souhaite que mon sport reste quelque chose d’énorme, même s’il y a beaucoup de défis à surmonter."

expand_less