Formule 1

Rosberg : La Formule E, c’est l’avenir

Intérêt confirmé

Recherche

Par Olivier Ferret

22 août 2017 - 13:02
Rosberg : La Formule E, c’est l’avenir

Nico Rosberg, le champion du monde de Formule 1 en titre, est pressenti depuis quelques semaines pour diriger la future équipe Mercedes de Formule E.

Lors de sa visite au musée de la marque à Stuttgart, où vient d’entrer sa F1 championne du monde, la W07, il n’a pas confirmé ces rumeurs mais a bien indiqué qu’il considérait la Formule E comme "l’avenir".

"C’est l’avenir de ce monde et il sera très excitant de voir bientôt tous ces constructeurs dans cette série," ajoute l’Allemand à propos de Mercedes, Audi, BMW, Renault et Porsche.

En attendant, la Formule 1 est toujours la catégorie reine et devrait le rester.

"Rien ne peut donner autant d’émotion. Je suis d’ailleurs ému de voir ma Formule 1 de 2016 dans ce musée. Elle prend la place de celle de Lewis, c’est un beau clin d’oeil. C’est aussi émouvant parce que j’ai visité ce musée pour la première fois quand j’avais 14 ans."

Il évoque également la situation au championnat.

"Seb et Lewis sont tous les deux très forts sur le plan mental, avec un avantage pour Seb qui sait rester fort même dans des situations peu confortables, comme nous l’avons vu à Bakou. Quant à Lewis, c’est toujours intéressant de voir comment il arrive sur un circuit. A 100% ou à 95%. Quoi qu’il arrive, nous aurons une très belle 2e partie de saison et j’espère que la bataille sera énorme lors de la dernière course."

Rosberg, qui a écarté à nouveau toute possibilité de reprendre un jour le volant d’une F1 en course, est heureux de ses 8 premiers mois de "retraité".

"Je suis dans une très belle situation maintenant pour ma vie, comme une phase d’exploration et de découvertes. La compétition sera toujours quelque chose de très fun pour moi. Nous verrons bien ce qui arrive avec la Formule E. Je serai toujours un passionné de sport automobile et il y aura toujours des options pour s’y impliquer d’une manière ou d’une autre."

Il laisse donc la porte ouverte à la direction de l’équipe Mercedes ?

"Cela ne doit pas nécessairement arriver tout de suite. Cela pourrait être dans 10 ans. Je serai ouvert à toutes les possibilités."

"Ce qui est certain c’est que les technologies du futur, l’hybridation, l’électrification, ça va changer notre monde complètement. Sur la route nous allons avoir des voitures qui se conduisent toutes seules. Ce n’est pas pour dans 20 ans, mais c’est juste là, au coin de la rue. Tout ce qui peut simplifier nos vies m’intéresse beaucoup."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less