Formule 1

Pirelli tire un trait sur 2018 et lance déjà 2019 à Abu Dhabi

Dernier Grand Prix, derniers essais privés

Recherche

Par Olivier Ferret

20 novembre 2018 - 15:21
Pirelli tire un trait sur 2018 et (...)

Le Grand Prix d’Abu Dhabi marque le point final de la saison 2018 de Formule 1… mais également le coup d’envoi de la campagne 2019.

Les trois mélanges les plus tendres sont nominés pour cette ultime manche : les P Zero Rouge supersoft, P Zero Violet ultrasoft et P Zero Rose hypersoft. Ce sera également la dernière fois que nous verrons en piste les couleurs violettes et roses dans le cadre d’une course, puisque l’an prochain, les pneumatiques ne présenteront que trois teintes, à savoir le blanc, le jaune et le rouge.

Dans la foulée du Grand Prix, les pilotes auront l’opportunité mardi et mercredi de tester les gommes 2019, ce qui marquera donc le début de la prochaine saison, et la chance pour certains pilotes d’évoluer au volant de la monoplace de leur nouvelle écurie.

LE CIRCUIT DU POINT DE VUE DES PNEUMATIQUES :

- En 2017, la sélection proposait déjà les trois mélanges les plus tendres de la gamme – soft, supersoft et ultrasoft -, mais les pneumatiques étant cette saison un cran plus tendre que les précédents, l’hypersoft l’est par conséquent deux fois plus que l’ultrasoft de l’an passé.

- Le revêtement de Yas Marina est lisse et très peu exigeant pour la gomme, permettant ainsi au mélange le plus tendre d’être massivement utilisé. C’est sur cette piste que l’hypersoft débuta l’an passé lors des tests d’après-course.

- Le départ du Grand Prix est donné en fin d’après-midi et il se conclut de nuit. Cela affecte par conséquent l’évolution traditionnelle des températures de piste.

- Le circuit tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et la motricité, ainsi que le freinage, sont plus importants que les forces latérales.

- Un arrêt aux stands constitue généralement la stratégie gagnante, et l’an passé le pilote Mercedes Valtteri Bottas s’imposa en prenant le départ avec les ultrasoft avant de basculer sur les supersoft. Seul un pilote respecta trois pit-stops. Observera-t-on des changements avec une sélection plus tendre ?

- Le circuit propose différentes courbes abordées à différentes vitesses, nécessitant un compromis. Les monoplaces sont donc réglées avec des appuis moyens.

"Nous proposons une nouvelle fois une nomination de pneumatiques plus tendre que les années précédentes. L’hypersoft est ainsi sélectionné pour la sixième fois de la saison, mais seulement pour la troisième fois sur un circuit permanent," explique Mario Isola, Racing Manager de Pirelli.

"Cette gomme n’est cependant pas totalement inconnue à Abu Dhabi, puisqu’elle y débuta il y a un an lors des essais d’après Grand Prix, faisant de Yas Marina l’unique circuit sur lequel elle a d’ores et déjà été testée. L’intérêt résidera donc dans la découverte de son comportement en course, et bien sûr la stratégie qui sera appliquée en qualifications et en course."

"Comme chaque année, les écuries pourront dans la foulée prendre leurs marques avec les enveloppes destinées à la prochaine saison : avec leurs monoplaces 2018, certes, mais cela leur offrira un avant-goût de ce qui les attend dans le futur."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less