Formule 1

Pirelli : La pole de Singapour explosée de plus de 3 secondes

Un temps impressionnant permis par les hyper tendres

Recherche

Par Olivier Ferret

16 septembre 2018 - 08:06
Pirelli : La pole de Singapour (...)

Après que le pilote Ferrari Kimi Räikkönen, chaussé des P Zero Rose hypersoft, a battu le record de la piste, vendreid, lors des essais libres, c’est à Lewis Hamilton, à bord de sa Mercedes, d’établir un nouveau temps de référence avec ce même type de gomme hier.

Son chrono présente d’ailleurs le plus gros écart de la saison lorsque l’on compare les Grands Prix de 2017 et 2018 : 3 secondes et demi de mieux !

Le pneumatique Rose hypersoft se révélant environ 1’’5 plus performant que l’ultrasoft sur un tour, tous les pilotes l’ont utilisé pour réaliser leur meilleure performance en Q2, le deuxième segment des qualifications qui détermine le type de gomme chaussé au départ. Certains ont néanmoins tenté d’accéder à la Q3 en ultrasoft, mélange que seule l’écurie Mercedes privilégia auparavant en Q1.

Le niveau de dégradation de l’hypersoft devant être élevé, on peut s’attendre à observer deux arrêts aux stands pour les concurrents qui s’élanceront avec. A contrario, cette dégradation est quasi nulle sur le soft qui doit permettre de ne respecter qu’un pit-stop.

La stratégie de course sera toutefois influencée par la possible intervention de la voiture de sécurité - apparue lors de chaque édition du Grand Prix de Singapour - qui pourrait offrir un timing opportun pour regagner la voie des stands et changer d’enveloppe.

"Nous avons observé en qualifications un intrigant mix de solutions tactiques, influencées par notre décision de proposer le mélange hypersoft à Singapour," constate Mario Isola, responsable de Pirelli F1.

"Ses performances ne faisaient l’objet d’aucun doute, mais il fallait tenir compte de sa dégradation assez élevée à l’heure de définir les stratégies. C’est pour cette raison que nous avons assisté à divers choix en qualifications, et il sera fascinant de voir quelle option se sera révélée la meilleure."

"L’autre variable proviendra du fait que Singapour est une épreuve de longue durée et animée par l’apparition quasi-certaine de la voiture de sécurité. Les stratégies devront donc être flexibles pour être en mesure de saisir sa chance en fonction des circonstances. Les trois mélanges peuvent jouer un rôle potentiel dans la stratégie, et tout particulièrement le soft qui ne subit presqu’aucune dégradation."

expand_less