Formule 1

Pas de chèque en blanc pour la Formule 1 en Espagne

Négociations tendues pour Barcelone

Recherche

Par Olivier Ferret

6 août 2018 - 15:57
Pas de chèque en blanc pour la (...)

Les discussions sont tendues entre Liberty Media et les officiels du Grand Prix d’Espagne.

La région de Catalogne a émis le souhait de conserver sa course au-delà de la saison 2019, dernière édition prévue au contrat actuel.

Mais le prix du plateau doit être revu à la baisse selon les Espagnols.

La ministre de l’industrie catalane, Angels Chacon, assure que Barcelone veut garder son Grand Prix.

"Le gouvernement catalan souhaite prolonger le contrat, mais nous ne le ferons pas à n’importe quel prix. Il n’y aura pas de chèque en blanc pour la Formule 1," a-t-elle confié.

Pour l’instant, toutes les négociations en cours avec l’Espagne ou encore avec l’Allemagne empêchent la publication d’un calendrier 2019 à peu près finalisé.

expand_less