Formule 1

Les jeunes pilotes sont pénalisés par le manque d’essais, selon Häkkinen

Les simulateurs ne peuvent pas tout faire

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 octobre 2018 - 09:12
Les jeunes pilotes sont pénalisés (...)

Les jeunes pilotes qui arrivent en Formule 1 ont parfois plus de difficultés à s’adapter que ce n’était le cas il y a plusieurs années. Selon Mika Häkkinen, c’est le manque d’essais avant de débuter et lors des premières années qui pénalisent les pilotes.

"Pour les jeunes pilotes qui viennent en Formule 1, c’est un véritable défi, car il n’y a pas d’essais" analyse Häkkinen. "À mon avis, ce serait beaucoup plus utile si les jeunes pilotes pouvaient se tester et se développer."

"Parce que quel que soit le sport que vous pratiquez, si vous ne pouvez pas pratiquer votre sport, comment vous pouvez progresser ? Et c’est pareil pour le côté technique des voitures, comment développer les moteurs, les châssis, si vous n’êtes pas autorisé à tester ?"

Selon lui, les simulateurs, aussi bons soient-ils, ne remplacent pas une expérience dans une monoplace, et en conditions de piste : "Bien sûr, vous pouvez aller sur les ordinateurs et faire toutes les simulations, mais elles ne se déroulent pas dans le monde réel."

expand_less