Formule 1

Leclerc est neuvième, mais n’a pas joué pour la course

Le départ en hyper-tendres s’annonce compliqué

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 octobre 2018 - 21:22
Leclerc est neuvième, mais n'a pas (...)

Charles Leclerc a de nouveau brillé au Mexique, en atteignant la Q3. Le Monégasque ne l’a pas fait sans risques puisqu’il sera contraint de s’élancer avec les gommes les plus rapides, mais aussi les moins solides, demain au départ. Il estime en tous cas qu’il ne pouvait pas faire mieux que sa neuvième place sur la grille.

"Honnêtement non, pas aujourd’hui" assure Leclerc. "Je suis content de mon tour, on avance pas à pas entre la Q1 et la Q3, c’était difficile d’espérer mieux. On était très bien en essais libres 3, moins bien malheureusement en qualifications avec la hausse des températures, car on a eu des difficultés à régler la voiture mais c’était bien dans l’ensemble, on est encore en Q3."

Il admet ne pas avoir fait un choix simple en visant le départ en gommes hyper-tendres : "Ceux qui vont partir hors du top 10 vont faire un choix différent, évidemment. Je sais que ça va être difficile pour nous, les pneus hyper-tendres vont être difficiles pour aller au bout, enfin pour faire un relais complet."

Contrairement à Esteban Ocon, qualifié 11e, Charles Leclerc espère pouvoir prendre le départ sous la pluie, afin de ne pas avoir à utiliser les gommes hyper-tendres : "Ah, vu les pneus qu’on a sur la voiture, j’aimerais bien la pluie !"

expand_less