Formule 1

Le départ de Ricciardo est avant tout un camouflet pour Honda

Et un désaveu pour Red Bull

Recherche

Par Olivier Ferret

4 août 2018 - 12:03
Le départ de Ricciardo est avant (...)

Red Bull ne s’attendait vraisemblablement pas à voir partir Daniel Ricciardo.

Toutes les déclarations de ces dernières semaines, et même de ces derniers jours, indiquaient que le pilote australien se dirigeait vers une prolongation de contrat avec Red Bull.

Ricciardo s’était toutefois laissé une petite porte de sortie lorsqu’il a déclaré qu’il se laisserait le temps d’étudier tous les atouts de son équipe actuelle pour les deux prochaines années, et notamment, le passage au statut d’équipe d’usine avec l’arrivée de Honda.

Il a au accès aux documents de Toro Rosso, a pu visiter l’usine de Honda F1 au Japon et celle qui gère la logistique en Angleterre. Et il a finalement décidé de partir chez Renault F1, qui produit un moteur qu’il n’a pourtant pas hésité à critiquer de temps à autre... mais de manière moins violente que Christian Horner, Helmut Marko et Max Verstappen, il faut aussi le reconnaitre.

Alors cette décision de Ricciardo va être certainement vécue comme un camouflet par Honda. Elle l’est déjà par Red Bull, qui ne pensait pas que son pilote pourrait partir, une fois les pistes Mercedes et Ferrari fermées. Mais pour le motoriste japonais, c’est la preuve qu’un autre pilote de grand calibre, après Fernando Alonso, ne souhaite pas pour l’instant faire confiance à Honda pour hisser une équipe au sommet.

Il n’y a pour l’instant pas eu de réaction du côté de Honda, la surprise étant encore totale pour toutes les personnalités du monde de la Formule 1.

Honda pourra toujours se féliciter de disposer d’un pilote tel que Max Verstappen mais nul doute que la décision de Daniel Ricciardo de ne pas faire confiance à un partenariat de Red Bull avec Honda sera mal vécu dans les plus hautes sphères du management des Japonais.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less