Formule 1

La motricité, le secret de la Williams FW34

De bon augure pour Monaco

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mai 2012 - 10:10
La motricité, le secret de la Williams

La saison 2012 est bien étrange pour l’instant, si imprévisible qu’un pilote qualifié de payant et n’ayant marqué qu’un point l’an passé a réussi à s’imposer à Barcelone, à la régulière, alors que les bookmakers anglais lui attribuaient une cote de 500 contre 1, même après avoir été promu en pole position.

Pastor Maldonado et sa Williams pourraient même devenir des candidats sérieux à la victoire régulièrement cette saison, grâce à une excellente qualité de la Williams FW34, qui va se révéler plus naturellement sur tous les "vieux" circuits européens, comportant des virages plus lents : la motricité.

Tout le monde a constaté depuis le début de saison que la Williams excellait dans ce domaine. Les relances sont plus franches que pour d’autres voitures à la sortie des virages lents et ce sans dégrader ses Pirelli à outrance. Maldonado a ainsi réussi à Barcelone, un circuit très abrasif, un dernier relais de 25 tours sans avoir à baisser plus que de raison la cadence.

Une bonne motricité, c’est évidemment essentiel à Monaco, le prochain Grand Prix sur le calendrier. Maldonado pourra-t-il répéter son exploit ? "Je pense que ce sera une grande opportunité pour nous de briller à nouveau," répond l’intéressé.

Un avis extérieur pourrait le conforter, celui d’Helmut Marko, le conseiller sportif de Red Bull : "Si la Williams a vraiment une motricité aussi excellente alors Maldonado va tourner autour de tout le monde à Monaco."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less