Formule 1

La FIA confirme que le Halo ne sera pas seulement pour la F1

La sécurité, le maître-mot

Recherche

Par Elisabeth Nay

25 août 2017 - 12:13
La FIA confirme que le Halo ne sera (...)

L’instance dirigeante de la Formule 1 du côté des règlements, la FIA, a admis qu’elle souhaite étendre le concept tant controversé du Halo à tous les types de voitures de course à cockpits ouverts.

Un grand nombre de pilotes, d’experts et de fans sont mécontents de l’arrivée de cet élément qui vise à protéger les têtes des pilotes et qui va être introduit en Formule 1 à partir de la saison prochaine.

Malgré tout, le directeur de la sécurité de la FIA, Laurent Mekies, justifie le choix de la fédération.

"Une chose comme le Halo n’a aucun sens s’il ne peut pas être introduit dans d’autres séries similaires."

"Cela ne veut pas dire que la même version sera utilisée partout. Mais je pense que si les meilleurs pilotes devaient être les seuls protégés au niveau de la tête, cela serait difficile à faire comprendre."

"La F1 est le meilleur environnement pour tester et rechercher des solutions et c’est pourquoi c’était logique que nous développions le Halo dans cette catégorie. Mais il est évident que notre intention est d’introduire le concept dans d’autres séries."

Trois pilotes ont essayé le Halo ce matin lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Belgique. Lewis Hamilton, Stoffel Vandoorne et Marcus Ericsson ont pu tester la version 3, celle testée par George Russell lors des essais privés en Hongrie.

Toutes les autres équipes auront le droit de tester le Halo lors des essais libres 1 et 2 jusqu’à la fin de la saison, afin de préparer au mieux 2018.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less