Formule 1

L’attitude d’Alonso ne méritait pas de drapeau noir

Mais l’Espagnol a surpris les commissaires

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 novembre 2018 - 09:17

Fernando Alonso a tout tenté en course, à Abu Dhabi, pour aller chercher un dernier point en carrière face à Kevin Magnussen. L’Espagnol a, pour cela, coupé trois fois la chicane 8, au milieu du circuit. Il a écopé de trois pénalités de cinq secondes, mais de rien de plus grave.

Charlie Whiting, directeur de course, estime que les commissaires ont d’abord été étonnés avant de finalement laisser l’Espagnol en piste : "Je pense qu’ils ont été surpris que cela se soit produit trois tours de suite. Et ils lui ont donné une pénalité à chaque fois."

"C’était la fin de la course, et je ne pense pas qu’il aurait été très agréable de donner un drapeau noir à quelqu’un comme Fernando lors de sa dernière course, si ? Je ne pense pas qu’on ait même simplement abordée l’idée du drapeau noir."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less