Interview de Peter Sauber

Après les quatre premières courses

Recherche

Par Franck Drui

29 avril 2010 - 14:56
Interview de Peter Sauber

Les quatre premières courses ne vous ont pas apporté les résultats espérés. Quelle est votre opinion sur ce début de saison ?

Nous sommes bien entendus tous déçus de ne pas avoir marqué un seul point après quatre courses. Notre but était de se battre pour marquer des points d’une manière régulière...

Avez-vous des explications pour ces mauvais résultats ?

C’est une combinaison de facteurs. On a eu trop de problèmes de fiabilité, autant sur nos voitures que sur les moteurs. Ce n’est pas habituel pour nous, on a toujours été parmi les meilleurs dans ce domaine ces dernières années.

Avez-vous trouvé les problèmes ?

On a analysé tous les problèmes côté châssis et on a pris des mesures. Notre partenaire moteur, Ferrari, fait la même chose.

Vous vous attendiez à mieux côté performances de la part de la C29 ?

Après les essais hivernaux, sans aucun doute. Mais le fait est que nous sommes derrière nos rivaux directs. James Key, notre nouveau directeur technique, a déjà repéré les premières choses à changer. Mais c’est un ingénieur, pas un magicien, et il faudra du temps pour que les choses s’améliorent. Et nos concurrents ne vont pas nous attendre, il va donc falloir que l’on progresse deux fois plus vite pour rattraper le terrain perdu. James est donc occupé à définir nos plans de développement à moyen et long terme.

Y a-t-il des raisons plus profondes à ce manque de performances ?

Oui certainement. Quand j’ai vendu l’équipe à BMW en 2006, j’ai pris la décision claire de me mettre en retrait. Il était important pour moi de mettre de la distance. Maintenant je découvre qu’il y a beaucoup à faire. Ce processus d’analyse est en cours et nous en verrons le résultat dans un futur proche.

Peut-on espérer voir les premiers progrès pour Barcelone ?

Nous aurons un nouveau package aérodynamique à Barcelone. Je ne sais pas encore s’il nous permettra de progresser sur la grille puisque toutes les équipes apporteront des améliorations. Ce sera donc une question de savoir qui a fait le plus grand progrès. Nous devons de toute façon travailler de notre mieux et le plus durement possible, tout en restant réalistes.

James Key fait partie de l’équipe depuis presque un mois. Quelles sont vos impressions sur lui ?

James a des idées très claires sur ce qui peut nous faire progresser. Même s’il est très jeune, il a beaucoup d’expérience et, c’est très important, il apporte du sang neuf à l’équipe. Les progrès techniques qu’il a apporté à Force India parlent d’eux-mêmes. Je suis donc très heureux d’avoir pu nous assurer ses services.

La voiture est toujours très blanche. Quand pourrons-nous voir l’arrivée de nouveaux sponsors ?

Quand j’ai racheté l’équipe à la fin du mois de Novembre, nous n’avions ni sponsor, ni place acquise sur la grille. La voiture était donc toute blanche. Bien sûr je ne pouvais pas prédire que la C29 serait aussi loin des bonnes performances. Cela aurait été mieux de signer avec des sponsors avant le début de la saison. Mais je l’ai déjà dit, nous avons les finances pour cette année et nos recherches de sponsors concernent avant tout 2011, même si cela ne veut pas dire que nous n’essayons pas quand même d’en avoir dès cette année.

Est-ce que vous reprendriez la même décision, racheter l’équipe, en connaissant les difficultés après coup ?

A la fin du mois de Novembre, j’avais deux choix. Reprendre l’équipe ou fermer les portes de notre usine à Hinwil. Cette deuxième possibilité n’a jamais été une option pour moi. Il a toujours été clair que ce ne serait pas facile. Mais je recommencerais s’il le fallait !

Info Formule 1

Photos

Vidéos