Formule 1

Hülkenberg peut au moins se réjouir du résultat de Sainz à Suzuka

L’Allemand a dû abandonner au Japon

Recherche

Par Olivier Ferret

7 octobre 2018 - 11:59
Hülkenberg peut au moins se réjouir (...)

Renault F1 a retrouvé les points à l’occasion du Grand Prix du Japon, Carlos Sainz se battant jusqu’à l’arrivée pour finir dixième à Suzuka.

Mais la déception a aussi été de mise pour Nico Hülkenberg, contraint à l’abandon.

Parti seizième avec des Pirelli Médiums (blanc) neufs, l’Allemand est rentré aux stands au trentième tour pour chausser un train de Tendres (jaune) neufs. Hülkenberg a dû se retirer au trente-septième tour, victime d’un problème à l’arrière de sa monoplace.

"Aujourd’hui, nous avons essayé une stratégie différente en partant seizièmes avec les Médiums. Nous avons pu afficher un bon rythme par rapport à ceux qui étaient sur des gommes plus tendres, mais notre tâche était compliquée vu d’où nous nous élancions. Nous pensions pouvoir faire durer les Médiums un peu plus longtemps et c’était dommage de devoir abandonner. Quelque chose semblait étrange à l’arrière après notre arrêt. Même si je n’ai pas marqué de point, Carlos et l’équipe ont réalisé une superbe course. C’est un bon résultat, crucial dans l’optique du championnat. Nous savons qu’il nous reste beaucoup de travail jusqu’à la fin de la saison, mais nous continuons de nous battre."

Treizième sur la grille, Sainz s’est élancé en Tendres neufs qu’il a troqués pour des gommes Médiums neuves au trente-deuxième passage. Il a ainsi effectué un long premier relais, couronné d’un bel arrêt, avant d’exploiter ses pneumatiques neufs en fin de course pour s’emparer du dernier point en jeu à trois tours du drapeau à damier.

"C’était très amusant et toute l’équipe a réalisé une course très positive. Nous avons pris un bon départ en dépassant quelques voitures pour être tout près du top dix et nous avons dû effectuer d’autres dépassements en piste. Ce point est la meilleure chose que nous pouvions espérer en partant treizièmes et il s’agit donc d’un excellent résultat. L’équipe a fait du superbe travail : la stratégie, l’arrêt aux stands... Tout a fonctionné. Nous savions que nous allions devoir nous battre ce week-end. C’est donc positif de marquer un point et nous devons maintenant nous appuyer là-dessus lors des quatre dernières courses."

Renault F1 conserve la quatrième place du Championnat Constructeurs avec huit unités d’avance sur ses plus proches rivaux, Haas F1.

expand_less