Formule 1

Hartley veut prouver une dernière fois sa valeur à Toro Rosso

Le Néo-Zélandais est sur le départ

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 novembre 2018 - 17:24

Brendon Hartley ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir, mais il ne devrait pas faire partie des plans de Toro Rosso l’an prochain, malgré un contrat valable qu’il brandit comme un argument. Le Néo-Zélandais espère finir sa saison de belle manière après avoir passé un peu plus d’un an dans l’équipe.

Arrivé en fin de saison 2017 pour remplacer Pierre Gasly, retenu au Japon, Hartley n’a pas inscrit de points lors de ses piges de fin de saison. Cette année, il a inscrit quatre points, avec une neuvième place à Austin comme meilleur résultat. Un bilan malheureusement court face aux 29 unités de Gasly, qui a notamment terminé quatrième à Bahreïn.

"C’est la dernière course de la saison et je l’aborde dans un état d’esprit positif" rassure Hartley. "J’ai connu une fin de saison solide, avec de bonnes performances dans les dernières courses, même lorsque la voiture n’était pas assez rapide pour marquer de gros points. Je suis satisfait de mes performances et de mes progrès tout au long de la saison."

"J’ai donc hâte de passer un bon week-end et de finir l’année en beauté. Abu Dhabi est une piste intéressante, avec une sensation de circuit urbain, surtout dans la dernière partie, où la piste passe sous l’hôtel. La piste est très lisse et les dépassements sont difficiles."

De nouveau, les gommes devraient être au centre des préoccupations, d’autant que Pirelli a sélectionné les trois composés les plus tendres : "La gestion des pneus est critique, même en qualifications, où il est très difficile de contrôler les gommes arrières dans le dernier secteur. Nous avons eu du mal avec cela au Brésil et nous devons nous efforcer de comprendre pourquoi. Cependant, avec la dernière spécification du moteur Honda, nous pensons pouvoir bien nous qualifier."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less