Formule 1

Hamilton pense que la Red Bull était illégale

La guerre des mots commence

Recherche

Par Franck Drui

30 septembre 2010 - 13:37
Hamilton pense que la Red Bull était (...)

La guerre des mots a commencé à quatre courses de la fin de la saison. Il est temps pour chacun de s’affirmer dans la course au titre et Lewis Hamilton tire le premier en saluant les décisions prises par la FIA à Spa et à Monza, imposant de nouveaux tests de flexibilité. Selon le pilote anglais, la Red Bull était bien illégale.

"Les tests de flexibilité de la FIA ont très certainement pénalisé Red Bull. En Hongrie ils étaient deux secondes plus vite que tout le monde. C’est tout simplement impossible d’avoir une telle domination sans qu’il y ait un truc. Nous sommes toujours restés dans le règlement chez McLaren. Nos ingénieurs se sont demandés si leur voiture était légale et ils ont demandé à la FIA de se pencher sur la question. On a bien vu que Red Bull a dû refaire des parties de leur voiture et ils ont régressé. C’est une bonne décision de la FIA," observe Hamilton.

Après avoir décoché une flèche, Hamilton en a aussi reçu une de la part de son ancien équipier Alonso, qui pense que Lewis a un peu craqué sur les dernières courses. "C’est normal que la guerre des mots commence à la fin de la saison. Mais je suis assez fort et prêt à affronter ça aussi. Cela ne m’inquiète pas car je pense que le mieux c’est de faire parler grâce à nos performances en piste."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less