Formule 1

Grosjean est contre l’ajout d’une Q4 en 2019

Elle ne ferait que déplacer le problème

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 octobre 2018 - 16:28
Grosjean est contre l'ajout d'une Q4 (...)

Se joignant au sentiment général face à la possibilité d’une séance de qualifications coupée en quatre parties dès l’année prochaine, Romain Grosjean ne comprend pas l’intérêt de celle-ci, si elle venait à offrir une dernière phase à huit pilotes au lieu de dix.

"Je ne pense pas que ce soit une solution" a jugé le Français.

"En fait, cela va désavantager la première équipe de milieu de terrain, septième et huitième, et cela ne changera rien pour les grosses équipes. Elles font un tour lent, elles sont deux secondes plus rapides, donc elles passeront."

Comme les autres pilotes concernés, il estime que le problème restera le même tant que le choix de pneus sera dicté aux pilotes qui arrivent dans la dernière phase des qualifs.

"Ça complique les choses alors qu’elles ne devraient pas l’être et essaie de résoudre un problème qui n’est pas le nôtre."

Que le Français se rassure pour le court terme : Ross Brawn a déjà admis que l’introduction d’une Q4 en 2019 n’avait pas été votée. Mais le projet reste sur la table pour 2020

expand_less