Formule 1

Boullier : McLaren s’attend à quatre première courses difficiles

La base est bonne mais la fiabilité beaucoup moins !

Recherche

Par Olivier Ferret

28 février 2015 - 19:27
Boullier : McLaren s’attend à quatre (...)

Deux heures avant la fin de la séance, McLaren Honda jetait encore l’éponge, avec un seul tour parcouru cette après-midi pour Kevin Magnussen, qui prenait le relais de Jenson Button.

"C’était une belle journée pour moi même si je n’ai pu faire que 39 tours. La voiture semble bien née mais il y a évidemment de nombreuses choses à régler encore entre McLaren et Honda," reconnait Magnussen, qui va reprendre son poste de pilote de réserve en laissant demain le volant à Jenson Button pour la dernière journée.

Lors d’une conférence de presse tenue dans le paddock, Eric Boullier a reconnu que McLaren allait vivre 4 premiers Grands Prix hors d’Europe difficiles.

"Nous ne serons pas au niveau de préparation souhaité, c’est évident mais nous ferons de notre mieux. Nous avons réglé la plupart des problèmes, nous avons passé en revue la plupart des systèmes. Ce qui fonctionne le fait comme c’était prévu. La fiabilité est une inquiétude pour nous, je ne sais pas combien de temps il nous faudra pour la régler," explique le Français.

"Il faut se rappeler qu’il y a un an beaucoup d’équipes souffraient également avec ces nouvelles technologies. Et cela s’est vite amélioré. Nous avons mis un plan en place, cela prendra quelques courses mais nous devrions avoir surmonté tout cela à notre retour en Europe, ici (à Barcelone), d’ici le mois de mai."

Lorsqu’on lui demande à quel point McLaren est éloigné des objectifs de roulage prévus, Boullier répond : "Nous ne nous attendions pas à faire 100 tours par jour. Nous avons été agressif dans le packaging de notre voiture, la carrosserie est très étroite. Nous sommes ambitieux, nous voulons gagner le plus vite possible. C’est vrai que le manque de roulage va nous pénaliser sur le développement et sur la performance. Mais nous remonterons la pente. C’est juste un peu de retard."

Boullier conclut en ajoutant qu’il attendait un feu vert pour Alonso "bientôt, la semaine prochaine normalement. Mais tout va bien pour Fernando."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less