Formule 1

Bilan de mi-saison 2018 : Stoffel Vandoorne

En régression par rapport à 2017

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 août 2018 - 12:21
Bilan de mi-saison 2018 : Stoffel (...)

Après une première saison complète plutôt réussie chez McLaren, lors de laquelle il avait réussi à nettement se rapprocher de Fernando Alonso, on attendait de Stoffel Vandoorne qu’il soit en mesure de battre l’Espagnol à plusieurs reprises cette saison, en progressant de nouveau.

Malheureusement, on ne peut pas dire que c’est le cas après 12 courses, puisque le Belge est le pilote le plus dominé en qualifications cette saison, avec 12 défaites en qualifications face à Alonso.

Deux d’entre elles sont facilement explicables, puisque Vandoorne a eu des soucis de châssis en Angleterre et en Allemagne. En dehors de cela, il n’a jamais été très loin en termes de temps, mais la proximité des équipes dans le peloton a souvent causé plusieurs places d’écart. Pire, Vandoorne a été éliminé six fois en Q1 (contre une seule pour Alonso), dont les cinq dernières courses.

Dès lors, il n’est pas étonnant de ne pas retrouver Vandoorne dans les points depuis Bakou, après un début de saison pourtant très positif lors duquel il avait marqué trois fois en quatre courses. Aujourd’hui, tout l’indique sur la sellette et il devra progresser s’il ne veut pas devoir laisser sa place au profit de Carlos Sainz ou Lando Norris en 2019. Si c’était le cas, il pourrait trouver refuge chez Sauber, mais il voudra avant tout sauver sa place dans son équipe actuelle !

Statistiques :

- 16e du championnat avec 8 points
- 0 podium
- 2 abandons

Comparatif avec Fernando Alonso :

- Course : 2/6 (quand les deux ont terminé)
- Qualifications : 0/12 en faveur d’Alonso


expand_less