Formule 1

Aeroscreen : la balle est dans le camp de la FIA

Mais pour l’instant il n’y a plus de nouvelles

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juin 2016 - 13:28
Aeroscreen : la balle est dans le (...)

Comme Red Bull l’a annoncé il y a quelques jours, le développement de l’Aeroscreen, l’autre dispositif envisagé pour protéger la tête des pilotes, a été mis en pause du côté de l’équipe autrichienne.

Christian Horner a justifié ce choix par le coût du développement (250.000 euros) mais aussi par le temps qui est pris pour ses équipes d’ingénieurs, qui doivent maintenant se concentrer sur 2017.

L’Aeroscreen ayant échoué à certains tests de la FIA, il faut donc le perfectionner et il est ainsi trop tard pour l’introduire en 2017 à la place du Halo.

"La balle est dans le camp de la FIA," précise aujourd’hui Christian Horner. "Nous attendons certaines directives pour l’améliorer. Pour l’instant, elle n’est pas revenue vers nous mais je pense que c’est parce qu’ils ont beaucoup de choses à gérer en ce moment. C’est aussi un projet totalement neuf. Attendons de voir ce qu’elle veut et nous verrons ce que nous pouvons faire et quand nous pourrons le faire."

Pour Daniel Ricciardo, qui a testé le système en piste à Sotchi, ce serait dommage d’abandonner l’Aeroscreen.

"Les Formule 1 sont plus jolies sans ces dispositifs, nous sommes d’accord, mais protéger la tête des pilotes ne doit pas être une question de look ni une question d’argent. Quand c’est une question de sécurité il n’y a pas à réfléchir, ce serait dommage d’abandonner ce projet pour une question d’argent. Il y a besoin de régler certaines choses."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less