Formule 1

ART Grand Prix prépare son entrée en F1

Six semaines pour échafauder le projet F1

Recherche

Par Franck D.

30 mai 2010 - 09:18
ART Grand Prix prépare son entrée en (...)

ART Grand Prix est une des équipes candidates à la Formule 1 pour 2011. Dans une entrevue confiée au magazine Sport Auto, Frédéric Vasseur, le patron fondateur de ART, associé à Nicolas Todt, révèle sur quoi va s’appuyer son dossier.

"Tout d’abord, on voit avec Virgin, HRT et Lotus que partir de zéro et construire sa F1 est difficile. En même temps, les Accords Concorde nous interdisent de faire rouler une McLaren B. Donc on discute avec les constructeurs pour un ensemble moteur-boîte-suspensions arrière" explique Vasseur.

"Ensuite, il faut trouver une coque et, pour cela, on discute par exemple avec Toyota qui avait dessiné une F1 pour 2010. Mais il y a d’autres pistes. La deuxième est la composante financière. Aujourd’hui, le budget ART est d’un peu plus de 10 millions d’euros. Pour la F1, il faut six ou sept fois plus. C’est la montagne à gravir sur les cinq ou six semaines à venir. Enfin, on a aujourd’hui quarante-cinq salariés, il en faudrait le double. L’usine à Villeneuve-la-Guyard fait 3 600 m². Il faudra l’agrandir" ajoute-t-il.

Le dossier ART Grand Prix fait partie des favoris, ainsi que celui d’Epsilon Euskadi. Les bases sont solides, il faudra maintenant voir si le projet français pourra séduire la FIA lorsque sera nommée la 13ème équipe en juillet. Vasseur croit en bébé. "Nous avons un passé sportif éloquent. Nous étions en Formule Renault, nous avons gagné. Nous sommes passés en F3 française, nous avons gagné. Pareil en F3 Euroseries, puis GP2, où on a gagné 60% des titres. La F1 pour nous est légitime. Côté financier, nous ne partons pas de rien, nous avons des partenaires, des sponsors, des clients, des pilotes qui seraient partants dans le projet. Pour le moment, en F1, les gens avec qui nous parlons sont plutôt bienveillants."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less