Formule 1

9e et 11e, les McLaren F1 ne valaient pas mieux

Première Q3 manquée pour Lando Norris

Recherche

Par Alexandre C.

12 septembre 2020 - 18:14
9e et 11e, les McLaren F1 ne valaient

Ce n’était pas, comme prévu, le meilleur des samedis pour McLaren au Mugello.

Qualifié d’un souffle pour la Q3, le récent 2e du Grand Prix d’Italie, Carlos Sainz, a accroché le 9e rang, notamment suite à la sortie de piste de la Renault d’Esteban Ocon. Une prestation qui maximisait le potentiel de sa voiture ?

« J’étais à la limite de la Q3 tout le week-end. J’ai essayé quelque chose de différent pour les qualifications parce que nous étions très loin derrière et que ça valait la peine de prendre le risque. Faire quelque chose de différent, ça a marché pour entrer en Q3 mais je ne pense pas que j’aurais gagné beaucoup. Vous pouvez voir à quel point nous avons du mal ce week-end, les Renaults et Racing Point vont beaucoup plus vite. Notre rythme n’était pas très élevé, mais avec la joie d’aller en Q3, ce à quoi nous ne nous attendions pas, je suis conscient que demain sera une journée difficile et que nous devrons nous battre. »

Lando Norris a lui, pour la première fois de l’année, raté une qualification en Q3. Seuls Max Verstappen et les deux Mercedes ont donc assuré une présence dans le top 10 à chaque séance pour le moment. Le Britannique s’est qualifié 12e et évoque une séance « difficile ».

« Compte tenu des difficultés que nous avons rencontrées en EL3, il y a des aspects positifs que nous pouvons retirer aujourd’hui. La voiture était très loin du rythme ce matin et je n’avais pas beaucoup de confiance, alors j’ai beaucoup lutté pendant cette séance. Nous avons fait de bons progrès au début des qualifications et le résultat aurait pu être bien pire, mais je suis évidemment toujours frustré d’avoir raté la Q3 de quelques dixièmes. Demain, nous allons tout faire pour rattraper quelques places et entrer dans les points. »

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, évoque aussi une journée " difficile " pour McLaren au Mugello.

« Malgré les progrès la voiture pour les qualifications, nous devons accepter que les P9 et P11 étaient à peu près tout ce que nous pouvions réussir et obtenir. L’écart avec les voitures qui nous précèdent n’est pas énorme, ce qui nous donne la possibilité de nous battre demain. Nous allons faire nos devoirs ce soir. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less