Motorsport

WRC Turquie, vendredi : Loeb prend la tête du rallye

Inusable Sébastien Loeb !

Recherche

Par www.wrc.com

18 septembre 2020 - 21:27
WRC Turquie, vendredi : Loeb prend (...)

Le nonuple champion du monde des rallyes a créé la surprise en prenant les commandes du Rallye de Turquie au terme d’une prestation aboutie ce vendredi soir.

Les routes rocailleuses dans les montagnes, les innombrables virages et la poussière ont offert des conditions exténuantes, mais le Français de quarante-six ans a usé de toute son expérience pour conclure la première étape avec 1’’2 d’avance et devenir le pilote le plus âgé à mener une manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Son équipier Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) s’est installé au deuxième rang, 1/10e seulement devant le leader du championnat Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) dans un top six se tenant en moins de cinq secondes au terme de cette courte journée d’ouverture du cinquième rendez-vous du calendrier.

Pour son premier rallye depuis le coup d’envoi de la saison au Monte-Carlo en janvier dernier, Sébastien Loeb a terminé deuxième des deux spéciales sur des routes qui lui étaient inconnues malgré ses trois succès en Turquie.

« Je ne m’attendais pas à être en tête ce soir », a confié l’Alsacien. « Dans la dernière spéciale, j’ai eu beaucoup de pression au départ comme nous n’avons pas trouvé la route aussi bonne. J’avais des notes précises, donc j’ai pu la boucler et prendre les commandes du rallye ce soir est la meilleure chose qui puisse nous arriver. »

Même si ce vendredi ne couvrait que 25,22 des 221 kilomètres chronométrés de l’épreuve, cette journée était cruciale puisque l’ordre des départs sera inversé samedi et offrira donc un avantage aux premiers qui pourront espérer des trajectoires balayées, d’où un surplus d’adhérence.

Après la première spéciale d’Içmeler, Thierry Neuville comptait 3’’3 d’avance avant de glisser derrière son équipier. Le Belge résistait toutefois à Sébastien Ogier, qui bénéficiait d’une meilleure visibilité en tant que premier à s’élancer pour signer le meilleur temps dans Gökçe.

Le Français menait un trio de Toyota puisqu’Elfyn Evans pointait à 8/10e et Kalle Rovanperä 6/10e plus loin. Sixième, Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) n’était qu’à 4’’2 du leader.
Sébastien Ogier s’est montré le plus rapide sur la deuxième spéciale

Champion du Monde en titre, Ott Tänak (Hyundai i20 WRC) se classait septième suivi d’Esapekka Lappi (Ford Fiesta WRC) et Gus Greensmith (Ford Fiesta WRC). Pierre-Louis Loubet (Hyundai i20 WRC) complétait le top dix.

Samedi, la plus longue étape du week-end attend les concurrents. Le parcours mènera les équipages à l’ouest de Marmaris pour trois spéciales totalisant 107,38 km à travers trois spéciales accidentées le long de la côté, empruntées le matin et l’après-midi. Un passage à l’assistance d’Asparan offrira un répit bienvenu à tous entre deux boucles s’annonçant torrides.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less