Motorsport

Victoire écrasante d’Alexander Rossi à Road America

Il devance deux Penske au terme d’une course calme

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 juin 2019 - 20:32
Victoire écrasante d’Alexander Rossi (...)

Après être devenu le plus jeune vainqueur de l’histoire de l’IndyCar en début de saison, Colton Herta est devenu le plus jeune poleman de l’histoire en signant le meilleur temps des qualifications sur le circuit de Road America, à Elkhart Lake.

Au départ, le jeune pilote n’a toutefois pas su résister à Alexander Rossi, très rapide par l’extérieur, qui s’est emparé de la tête. Rapidement, du grabuge a eu lieu dans le peloton avec un tête-à-queue pour Scott Dixon.

Les petites sorties de piste se sont accumulées, avec notamment des freinages manqués pour Takuma Sato et Marcus Ericsson, ce dernier manquant de peu le mur de pneus.

Pendant ce temps-là, Rossi s’est forgé une avance supérieure à dix secondes en 20 tours, ce qui est très rare en IndyCar, et semblait intouchable durant cette première partie de course.

Au 22e tour, Simon Pagenaud a tenté une attaque sur Colton Herta et les deux hommes se sont touchés. Ils sont revenus en piste et n’ont pas semblé, à première vue, avoir souffert de ce contact.

Derrière Rossi, c’était l’armada Penske qui se mettait en place avec Will Power et Josef Newgarden, suivis par James Hinchcliffe et Graham Rahal, mais le tout à près de 15 secondes de Rossi, décidément très véloce sur ce superbe circuit.

La bataille faisait ensuite rage entre Will Power et Josef Newgarden, les deux hommes manquaient de se toucher mais parvenaient à sauver la face et à éviter une situation confuse chez Penske.

Alexander Rossi lançait la dernière salve d’arrêts aux stands à 20 tours de l’arrivée et ressortait dans le groupe de tête. Une fois tous ses rivaux arrêtés, il se retrouvait avec plus de 25 secondes d’avance, qu’il commençait à gérer tout en continuant à creuser l’écart.

Newgarden perdait du rythme en fin de course et se retrouvait sous la menace de Rahal, Herta, Hinchcliffe et les Ganassi de Dixon et Felix Rosenqvist.

Dans l’avant-dernier tour, Herta se ratait et se faisait dépasser par Hinchcliffe mais le redoublait dans la ligne droite. Dixon dépassait aussi Hinchcliffe et les deux hommes se touchaient, laissant à Rosenqvist la possibilité de prendre la septième place.

Dixon utilisait son push-to-pass pour dépasser Herta à l’entame du dernier tour, et son coéquipier se lançait à l’assaut de Herta dans le dernier tour. Herta ne pouvait rien faire et concédait la sixième place à Rosenqvist.

Intraitable, Rossi remportait la course avec 28 secondes d’avance sur Will Power et 32 sur Josef Newgarden ! Une course incroyable qui lui permet de revenir sur Newgarden au championnat.

Rahal est quatrième devant Dixon et Rosenqvist, tandis que Hinchcliffe a profité d’une erreur de Herta pour reprendre la septième place. Simon Pagenaud termine neuvième, tandis que Sébastien Bourdais, en difficulté durant la course, boucle cette manche au 11e rang.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less