Motorsport

Victoire de Bird au deuxième E-Prix de Diriyah, gros crash pour Lynn

Vergne est sur le podium d’une course finie au drapeau rouge

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 février 2021 - 19:21
Victoire de Bird au deuxième E-Prix (...)

Seulement 23 voitures se sont alignées sur la grille de départ de ce second E-Prix de Diriyah, puisque la monoplace d’Edoardo Mortara n’a pu être réparée à temps après l’accident du Suisse lors des essais libres du matin.

Robin Frijns, en pole position, a tenu son rang au départ, tandis que Sam Bird a profité du mauvais départ de Sergio Sette Câmara pour prendre la deuxième place. Derrière, les NIO d’Oliver Turvey et Tom Blomqvist ont gardé leurs positions dans le top 5.

Antonio Felix da Costa a pris la huitième place à Sébastien Buemi au départ, derrière Jean-Eric Vergne. Au tour suivant, Nico Müller a pris la cinquième place à Blomqvist, alors que Nick Cassidy fermait le top 10.

En fond de peloton, Nyck de Vries remontait rapidement à la 18e place, tandis que Stoffel Vandoorne devait rapidement passer par les stands. Norman Nato était 21e après ce départ, ayant dû partir en fond de grille puisque les Mercedes et lui n’avaient pas pu prendre part aux qualifications, pour éviter tout risque d’un accident comme celui de Mortara.

Vergne et Felix da Costa ont consécutivement passé Blomqvist, la NIO réussissant difficilement à conserver son rythme. Le Portugais a ensuite dépassé le Français, mais celui-ci a repris son bien, grâce à l’activation de son Attack Mode.

Au tour suivant, Vergne a profité de l’activation de l’Attack Mode de Müller pour lui prendre la cinquième place. En activant le même mode, Buemi a perdu la dixième place au profit de Max Günther.

Bird a ensuite pris la tête lorsque Frijns a activé son Attack Mode, mais l’a rendue au Néerlandais quand lui-même est passé dans la zone d’activation. Le Britannique a fait une mauvaise opération puisque Sette Câmara est passé. Mais grâce à ses 35 kW de puissance en plus, il a repris son bien rapidement.

Vergne et Felix da Costa ont continué leur remontée et se sont défaits de la NIO de Blomqvist, remontant au pied du podium. Le Français a ensuite dépassé Sette Câmara pour le gain de la troisième place.

Jake Dennis s’est immobilisé à l’entrée de la ligne des stands après avoir été envoyé dans le mur par Pascal Wehrlein, et le régime de Full Course Yellow, équivalent au Virtual Safety Car en F1, a été déployé pour retirer la BMW blessée de la ligne des stands. L’ensemble du peloton a été limité alors à 50 km/h.

Il restait 20 minutes lorsque la course a repris, et Bird a pris la tête à Frijns, tandis que Felix da Costa s’est emparé de la troisième place aux dépens de Vergne. Wehrlein a été placé sous enquête pour l’incident avec Dennis, puisqu’il a percuté la BMW en revenant sur la piste après un passage dans un dégagement.

Grâce à l’Attack Mode, Frijns a repris la tête, mais Bird avait encore une activation de ce mode. Derrière les deux hommes, Felix da Costa et Vergne devançaient Sette Câmara, Müller, Turvey, Cassidy, Blomqvist et Buemi.

Bird a attaqué Frijns, clairement plus lent, sans avoir besoin de l’Attack Mode. Mais le pilote Virgin Racing a résisté, et Bird a vu revenir les DS Techeetah. A 18 minutes du terme de la course, c’était un groupe de quatre pilotes qui menait la course.

Felix da Costa a ensuite fait une tentative osée qui a failli lui coûter une place au profit de Vergne, mais il est resté devant son équipier. Bird s’est ensuite emparé de la tête face à Frijns.

Vergne a attaqué Felix da Costa et a dépassé le champion en titre, qui l’a touché par l’intérieur au virage suivant. Les deux hommes sont restés quelques secondes au contact et le Français a réussi à garder sa position.

Wehrlein a ensuite écopé d’un drive through pour l’accrochage avec Dennis. Derrière les leaders, Buemi a dépassé Müller. Visiblement plus lent après la passe d’armes avec Vergne, Felix da Costa était désormais sous la menace de Sette Câmara.

Bird a finalement pris la tête de la course grâce à l’Attack Mode. Felix da Costa a ensuite utilisé son Fanboost pour revenir à hauteur de Vergne, et surtout se défaire de Sette Câmara, qui avait activé son Attack Mode.

En fond de peloton, les Mercedes ne parvenaient pas à se défaire des voitures plus lentes, et Nyck de Vries était toujours 17e, quatre places devant son équipier Vandoorne. Wehrlein était 20e après son drive through, et son équipier André Lotterer, après un accident en qualifs, était 22e et dernier.

Buemi s’est immobilisé en piste au moment où Cassidy prenait la cinquième place à Sette Câmara. De nouveau, le full course yellow était enclenché, mais c’était trop tard pour Günther et Evans, qui s’accrochaient.

Derrière Bird, les Virgin de Frijns et Cassidy encadraient les DS Techeetah de Vergne et Felix da Costa pour le top 5. Derrière, le classement avait fortement bougé puisque Sette Câmara était sixième devant Müller, Turvey, Oliver Rowland et René Rast.

A 8 minutes du terme de la course, le Safety Car était envoyé en piste. La course allait se résumer à un sprint final une fois que celui-ci se retirerait en piste, avec certainement moins de 5 minutes à boucler, plus un tour.

L’abandon d’Alex Lynn, sur sa Mahindra, était également à signaler. Il ne restait plus que 18 voitures en piste sur les 24 inscrites et 23 au départ. La course était finalement interrompue par un drapeau rouge.

Bird a donc remporté la course devant Frijns et Vergne, qui signe son premier podium de la saison. Felix da Costa et Cassidy complètent le top 5. Sette Câmara est sixième devant Müller, Turvey, Rowland et Rast.

L’accrochage entre Evans et Günther n’était pas violent, mais la voiture médicale a été envoyée en piste, et Alex Lynn a aussi touché dans l’accident alors qu’il était un peu derrière les deux hommes.

La direction de course a confirmé peu après l’arrivée que Lynn était emmené à l’hôpital, apparemment pour une évaluation de son état. Le Britannique a été impliqué dans un suraccident après celui de Günther et Evans, et a fini en tonneaux dans une échappatoire.

Heureusement, Mahindra a confirmé rapidement que le pilote était conscient et parlait, et en route pour l’hôpital, où il doit être évalué.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less