Motorsport

Vergne gagne le premier E-Prix de Rome après une course agitée

Les pilotes Jaguar terminent sur le podium

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 avril 2021 - 16:59
Vergne gagne le premier E-Prix de (...)

Après deux E-Prix en Arabie Saoudite, c’est à Rome que se déroulent les troisième et quatrième E-Prix de la Saison 7 de Formule E. C’est Stoffel Vandoorne qui a signé la pole position devant André Lotterer et Oliver Rowland, tandis que Jean-Eric Vergne était cinquième.

Les essais ont été marqués par un gros accident d’Oliver Turvey, qui n’a pas vu un ralentissement dans un virage à l’aveugle et a percuté Vergne et Jake Dennis. Les trois hommes étaient indemnes malgré la violence du choc, mais Turvey n’a pas pu prendre le départ de la course.

Malheureusement quelques gouttes de pluie se sont abattues sur la capitale italienne juste avant la course, obligeant la direction de course à donner le départ derrière la Safety Car. Mais la piste étant majoritairement sèche, il fallait moins de cinq minutes pour donner le feu vert.

Dès le premier tour, Lotterer attaquait Vandoorne et ratait son freinage. Il forçait la Mercedes à faire demi-tour dans l’échappatoire et percutait le mur, causant un bouchon. L’Allemand est finalement reparti septième et le Belge 13e.

Rowland héritait de la tête de la course mais sa voiture avait dépassé la limite de consommation d’énergie et il a pris un Drive Through, ce qui l’a fait ressortir 21e. Il laissait les commandes de l’épreuve à Lucas di Grassi devant Vergne, Robin Frijns, Nyck de Vries et Pascal Wehrlein.

Lotterer reprenait la sixième place à Sam Bird, qui devançait son équipier chez Jaguar, Mitch Evans. Vandoorne et Max Günther complétaient le top 10. Alexander Sims abandonnait, tout comme Edoardo Mortara, victime de deux problèmes techniques dans la journée. Sergio Sette Câmara prenait une pénalité pour la même raison que Rowland.

Vergne activait son Attack Mode avant di Grassi, mais la zone étant située à l’extérieur de l’épingle, elle lui faisait perdre deux places. Vergne profitait de l’activation de l’Attack Mode de ses rivaux pour remonter sur di Grassi, puis prendre la tête de l’épreuve quand le Brésilien activait le sien.

Vergne était sous la menace de Frijns et di Grassi, mais le Brésilien dépassait la Virgin, permettant à de Vries de prendre la troisième place à Frijns. Vergne semblait en perdition avec DS Techeetah, puisqu’il restait 15 minutes de course et que le Français créait un bouchon de plusieurs monoplaces.

Il activait son deuxième Attack Mode avant les autres pilotes du groupe de tête et perdait deux places au profit de di Grassi et de Vries. Bird dépassait ensuite Frijns, tandis que di Grassi activait à son tour son Attack Mode, et voyait Vergne lui reprendre la deuxième place.

Vergne et di Grassi revenaient sur la Mercedes de Nyck de Vries, qui devait encore activer son dernier Attack Mode, à 13 minutes du terme de la course. Et Vergne dépassait ensuite de Vries, qui se faisait harponner par di Grassi ! Le Néerlandais parvenait à rester devant l’Audi, et il laissait Vergne prendre le large.

De Vries prenait ensuite son deuxième Attack Mode et repartait troisième devant Bird, mais derrière di Grassi, qui se blottissait dans le sillage de Vergne. Bird prenait la troisième place à de Vries à 8 minutes de l’arrivée.

Comme Bird, Evans remontait également en prenant la cinquième place. Les Jaguar étaient très rapides en cette fin de course et le groupe de six pilotes, composé de Vergne, di Grassi, Bird, de Vries, Evans et Vandoorne, semblait capable d’aller viser la victoire.

Evans a dépassé de Vries pour la quatrième place et à sept minutes de l’arrivée, di Grassi a pris les commandes de ce troisième E-Prix de 2021, tandis que les Jaguar étaient derrière Vergne.

Di Grassi était ensuite au ralenti en pleine ligne droite ! Les pilotes ralentissaient pour l’éviter mais Vandoorne perdait l’équilibre sur une bosse et se crashait ! De Vries allait lui aussi taper le mur et c’était un double abandon pour les Mercedes, ainsi que pour di Grassi, après un problème de transmission.

Vergne héritait de la tête de cet E-Prix de Rome et la Safety Car était envoyée en piste à 3 minutes du terme de la course. Il devançait les Jaguar de Bird et Evans, la direction de course annonçait la relance de la course, mais c’est finalement une arrivée derrière la voiture de sécurité qui se faisait.

Après l’accident de la matinée, Vergne sauvait donc sa journée par une victoire, sa première de 2021, et la première du nouveau groupe motopropulseur de DS Techeetah, qui fait ses débuts ce week-end.

Jaguar réalise la bonne opération de la journée avec un double podium pour Bird et Evans. Frijns termine quatrième devant Sébastien Buemi, René Rast, Pascal Wehrlein, Alex Lynn, Lotterer et Günther, tandis que Norman Nato est 13e. Ils n’étaient que 16 à voir l’arrivée de la course.

Le prochain E-Prix a lieu dès demain sur le même circuit. La course sera à suivre à midi ce dimanche.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less