Motorsport

VeeKay bat Grosjean et s’impose pour la première fois en IndyCar

Le Français termine deuxième à Indianapolis

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 mai 2021 - 22:35
VeeKay bat Grosjean et s’impose pour (...)

Le Grand Prix d’Indianapolis d’IndyCar a créé sa première surprise dès la séance de qualifications, avec la première pole position de Romain Grosjean. Le Français avait fait sensation avec un très bon chrono et une séance qualificative parfaitement menée.

Josef Newgarden l’accompagnait en première ligne devant Jack Harvey, Alex Palou, Scott McLaughlin et Conor Daly. Simon Pagenaud s’élançait dixième, le leader du championnat Scott Dixon 16e, son dauphin Pato O’Ward 18e et Sébastien Bourdais était 20e sur la grille.

Grosjean a pris un excellent départ devant Harvey qui a dépassé Newgarden. Derrière, Pagenaud a touché Daly qui est sorti de piste, et O’Ward a dû passer par l’échappatoire après avoir touché Dixon.

Un Grosjean imbattable en début de course

La course a été neutralisée pour dépanner Daly et plusieurs pilotes, dont Dixon et O’Ward, ont décidé de décaler leur stratégie. Graham Rahal a passé quelques minutes au stand avec un problème.

Grosjean était toujours en tête devant Harvey et Newgarden. Pagenaud a gagné une place au départ et pointait neuvième tandis que Bourdais était 19e après le départ.

La relance est arrivée au cinquième tour, et Grosjean a gardé la main. Pagenaud a été passé par Ed Jones tandis que Bourdais a perdu la 19e place au profit de Dixon, qui lançait sa remontée. O’Ward le suivait à deux places d’écart.

Grosjean a ensuite creusé l’écart puisqu’il possédait 3 secondes d’avance au dixième tour. Le Français semblait aussi à l’aise qu’en qualifications, même si la dégradation des pneumatiques était toujours un point d’interrogation à ce stade de la course, longue de 85 tours.

Un premier relais allongé et rapide

Harvey et Newgarden sont rentrés au stand, respectivement au 14e et 15e tour. Pagenaud s’est aussi arrêté au terme de la 14e boucle. Grosjean a été un des derniers pilotes de tête à rester en piste avec Palou, Jones et Ryan Hunter-Reay. Il devançait ensuite Dixon et O’Ward, qui étaient sur une stratégie décalée.

O’Ward est repassé par les stands au 17e tour, contrairement à Dixon. Grosjean s’est arrêté au 25e tour, comme Palou, et est ressorti deuxième. Palou est ressorti quatrième derrière Dixon.

Le Français a impressionné en conservant un rythme solide pendant plus d’un quart de la course en gommes tendres, alors que l’usure se faisait sentir.

Dixon s’est ensuite arrêté et est ressorti 17e, laissant Grosjean devant Harvey et Palou, respectivement repoussés à 3"6 et 8 secondes. Rinus VeeKay était quatrième devant Newgarden, McLaughlin, Colton Herta, Pagenaud, Marcus Ericsson et Alexander Rossi.

Harvey s’est arrêté une nouvelle fois au 38e des 85 tours, tout comme McLaughlin, Pagenaud, Herta, Ericsson et Rossi, ainsi que Power, Rosenqvist et Hinchcliffe. L’arrêt de Harvey s’est moyennement passé, avec un petit cafouillage de son équipe.

Et le Britannique a eu une grande malchance, de nouveau, avec un deuxième arrêt obligatoire au tour suivant à cause d’un problème de pneu qu’il venait de chausser lors de son premier arrêt !

VeeKay remonte discrètement aux avant-postes

Le plus pressant des rivaux de Grosjean venait de tout perdre et c’était Palou qui était désormais son dauphin, à six secondes du Français. Ce dernier avait d’ailleurs eu une frayeur avec Takuma Sato, à qui il prenait un tour.

Palou s’est arrêté au 41e tour et est ressorti cinquième. Pour Grosjean, le deuxième arrêt est arrivé au 43e tour et le Français a enfin chaussé des gommes dures. Il est ressorti de peu devant VeeKay, qui était chaussé de gommes tendres et l’a passé dans son tour de sortie.

Grosjean était quatrième mais Hunter-Reay et Dixon se sont arrêtés, et VeeKay a pris la tête devant le Français, puis Palou qui était à 2 secondes de Grosjean. Derrière, Newgarden était décroché, tout comme Rahal qui était en plus sur une stratégie totalement décalée.

Grosjean est ensuite revenu sur VeeKay, qui s’est finalement arrêté à 25 tours de la fin de course. Mais Grosjean devait lutter contre Palou, qui était revenu à une demi-seconde du Français.

Grosjean ne peut rien faire

VeeKay est ressorti 13e et Grosjean a profité du dépassement des retardataires pour prendre un peu d’air face à l’Espagnol. Pagenaud, McLaughlin, Herta, Ericsson, Hunter-Reay, Oward et Bourdais se sont arrêtés en même temps.

Grosjean s’est arrêté trois tours plus tard et il est ressorti derrière Dixon et VeeKay. Le Néo-Zélandais n’a fait que deux tours en tête et a laissé ensuite VeeKay prendre la tête de la course.

VeeKay a parfaitement géré son dernier relais et s’impose pour la première fois en IndyCar ! Le Néerlandais est le cinquième vainqueur différent en cinq courses cette saison dans la discipline.

Grosjean termine un excellent deuxième, à moins de 5 secondes de VeeKay. Palou, qui a lui aussi gagné sa première course récemment, complète ce podium peu expérimenté. Pour Grosjean, il s’agit du premier podium depuis Spa 2015 en F1.

Newgarden est quatrième devant Rahal, Pagenaud, Rossi, McLaughlin, Dixon et Ericsson, qui complètent le top 10. O’Ward termine seulement 15e et laisse le champ libre à Dixon, Newgarden et Palou au championnat. Bourdais termine 19e.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less