Vanwall : Un test ’positif’ pour l’Hypercar sous une chaleur ’extrême’

L’équipe ByKolles a roulé avec sa LMH au Lausitzring

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juillet 2022 - 17:34
Vanwall : Un test 'positif' (...)

L’équipe ByKolles a repris les tests de son Hypercar, qu’elle n’a pas eu le temps d’homologuer pour les 24 Heures du Mans 2022. Le prototype arbore désormais le nom mythique de Vanwall, qu’a racheté Colin Kolles pour l’exploiter dès l’an prochain en WEC et au Mans.

L’équipe avait recruté Tom Dillmann, Esteban Guerrieri et le vétéran Christophe Bouchut pour cette séance d’essais au Lausitzring, où la Vanwall LMH a effectué près de 1000 kilomètres, et le directeur des opérations, Boris Bermes, n’a pas caché sa satisfaction.

"Nous avons fait plus de 270 tours et testé beaucoup de choses" a déclaré Bermes à Sportscar365. "Nous avons collecté de nombreuses données sur l’aéro et la fiabilité, ce qui était l’objectif principal de ce test."

"C’était encore une fois très, très positif. Nous avons fait des longs runs et nous avons fait des runs courts. Le but était d’accumuler des kilomètres pour la fiabilité. Nous recevons constamment de nouvelles pièces à tester."

"Le Lausitzring a été un très bon test parce que la température mercredi était extrême, plus de 40 degrés. Le jeudi, il faisait 35 degrés, puis 30, donc c’était extrêmement positif pour apprendre parce que c’étaient les températures les plus rudes que l’on puisse avoir."

Vanwall a cherché les problèmes sans en rencontrer

Bermes a confirmé que le prototype Vanwall est déjà homologué, notamment au niveau des crash-tests, ce qui a retardé ce gros roulage en Allemagne : "Nous avons fait l’homologation FIA dans la période avec tous ces tests de sécurité. Cela a été programmé longtemps à l’avance."

"Nous devions vérifier la disponibilité des pistes, ce qui a rendu un peu plus difficile l’organisation des essais. Il n’était pas prévu d’avoir une pause de 15 semaines. Il était plutôt prévu d’avoir un écart de sept ou huit semaines."

Dillmann a confirmé quant à lui la satisfaction après ces tests : "Nous avons fait beaucoup de kilomètres et nous n’avons pas eu de problèmes. Nous avons essayé de rencontrer des problèmes en faisant beaucoup de kilométrage chaque jour, mais jusqu’à présent rien ne s’est produit."

"Donc, nous passons en revue les réglages, les niveaux d’appui, etc., pour apprendre à connaître la voiture et obtenir une corrélation correcte avec les simulations. Ce sont les choses habituelles quand vous avez une nouvelle voiture."

"Mais l’essentiel, chaque jour, est d’essayer de maximiser le kilométrage. Nous avons couru de 9h à 17h sans interruption. Je suis juste sorti de la voiture pendant une heure pour la pause déjeuner ! C’était un bon début."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos