Motorsport

Un Indy 500 ’difficile à avaler’ pour Dixon qui admet une erreur

Il n’aurait pas dû être passif en fin de course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 août 2020 - 16:43
Un Indy 500 ’difficile à avaler’ pour (...)

Scott Dixon nourrit des regrets après l’Indy 500, dont il a mené 111 des 200 tours, mais qu’il a terminé à la deuxième place après avoir suivi Takuma Sato sur le dernier relais. Une neutralisation à cinq tours de l’arrivée a mis fin à ses espoirs et a permis au Japonais de s’imposer, mais Dixon fait tout de même la bonne opération au championnat.

"C’était difficile à avaler" reconnaît le quintuple champion d’IndyCar. "Nous avons eu une journée parfaite au niveau de la consommation d’essence, et je ne vois pas comment ils seraient allés au bout."

Il reconnaît une certaine frustration que la course n’ait pas été arrêtée après l’accident de Pigot, même si la réparation aurait certainement pris au moins une heure : "C’est la première fois que je les vois laisser rouler comme ça. Je pensais qu’ils allaient envoyer le drapeau rouge et ça aurait fait cinq tours intéressants."

"Chapeau bas à Sato, il a tout donné aujourd’hui, et à Rahal Letterman Lanigan Racing, ils étaient super rapides et ont terminé premier et troisième. C’est un grand jour pour Honda, un énorme merci à HPD, et c’est génial de marquer des points."

Il reconnaît toutefois ne pas avoir assez pris les choses en main et laissé Sato aller chercher la victoire : "C’est difficile quand ça vous échappe comme ça, nous étions dans le bon rythme avec le bon état d’esprit, et le bon carburant, mais si vous hésitez, c’est ce qui se passe."

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less