Motorsport

Turquie, ES1 : Un duo de Hyundai en tête

Neuville et Mikkelsen ex æquo dans la première spéciale

Recherche

Par www.wrc.com

12 septembre 2019 - 20:23
Turquie, ES1 : Un duo de Hyundai en (...)

Un duo de pilotes Hyundai Motorsport, constitué de Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen, a signé le meilleur temps, jeudi soir, de la spéciale d’ouverture du Rally Turkey dans les rues de Marmaris.

Mikkelsen a signé le temps de référence avec sa i20 en devançant le premier leader Pontus Tidemand. Le Norvégien est resté en lice pour la victoire en spéciale jusqu’à ce que Neuville n’arrête le chrono sur le même dixième de seconde.

Malgré son rythme, Mikkelsen n’était pas totalement satisfait. “Ça n’a pas été une spéciale géniale pour moi, mais ça va. J’aurais pu être plus rapide à quelques endroits, mais le rallye peut aussi être perdu ici. Nous avons une longue journée demain et c’est là que débutera l’action proprement dit”, a-t-il réagi.

Son collègue belge était détendu et tout sourire à l’arrivée de la spéciale. “Je suis sur une combinaison de pneus durs et tendres et quelques pilotes ont déjà massacré les leurs. Je m’attendais à perdre du temps mais j’ai attaqué très dur et fait un bon chrono”, a dit Neuville.

Des milliers de spectateurs ont pu profiter du spectaculaire feu d’artifice tiré avant le lever de rideau, d’une longueur de deux kilomètres et longeant la marina de Marmaris, de cette 11e manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Tidemand a finalement terminé troisième sur sa Ford Fiesta, à 1’’6 des deux rapides Hyundai. Sébastien Ogier a fini un dixième plus loin avec une Citroën C3, 0’’3 devant le vainqueur du shakedown matinal, Kris Meeke, et sa Toyota. Esapekka Lappi a complété le top 6 avec l’autre C3.

L’action se poursuivra vendredi avec une étape épuisante comprenant plus de la moitié de la distance chronométrée du rallye. Les équipages affronteront deux boucles identiques de trois spéciales, dont celle de Çetibeli, la plus longue du week-end avec ses 38,15 km, pour un total de 159,14 km entrecoupés pas un passage à l’assistance d’Asparan.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less