Motorsport

Triplé pour Toyota en Allemagne et belle opération pour Tänak

Le coup du chapeau pour Tänak

Recherche

Par www.wrc.com

25 août 2019 - 16:59
Triplé pour Toyota en Allemagne et (...)

Ott Tänak a remporté son troisième ADAC Rallye Deutschland consécutif, dimanche après-midi, et fait un immense pas vers un premier titre en Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Tänak a surmonté une frayeur tardive pour décrocher sa quatrième victoire en cinq manches, emmenant le premier podium 100% Toyota depuis 1993 et le premier d’un constructeur depuis quatre ans en WRC.

Des problèmes de freins survenus sur sa Yaris dans l’avant-dernière spéciale ont forcé Tänak à piloter prudemment dans la Wolf Power Stage qui concluait le rallye. Mais il avait suffisamment de marge pour devancer Kris Meeke de 20’’8, Jari-Matti Latvala terminant 15’’2 plus loin.

L’Estonien a porté son avance au championnat à 33 points quatre manches avant la fin de saison. Son équipe Toyota Gazoo Racing s’est rapprochée à huit points de Hyundai Shell Mobis qui mène le classement des constructeurs.

Les quatre jours de compétition se sont déroulés sur des routes bosselées entre les vignes de Moselle, les épuisantes pistes aux multiples surfaces d’un camp militaire et sur les routes de campagne lisses et rapides de la Sarre.

Tänak a pris le contrôle de la course hier après-midi quand son captivant duel avec un de ses rivaux pour le titre, Thierry Neuville, a connu une fin prématurée en raison d’une crevaison du Belge qui a été contraint de s’arrêter pour changer la roue.

Tänak a admis avoir des sentiments mitigés après n’avoir pas été en mesure d’attaquer pour inscrire des points de bonus dans la dernière spéciale.

“On a commencé à avoir quelques soucis dans la spéciale précédente et je n’ai pas pu attaquer. On n’avait qu’un frein à l’avant. Je ne suis pas content de ça mais on est là et je suis content de ça. L’équipe a manqué un triplé à quelques reprises et c’est bien d’en faire enfin un”, a-t-il déclaré.

Meeke et Latvala ont assuré sur la dernière étape entre les vignes de Moselle, se contentant de garder leurs positions et de garantir un résultat fabuleux pour le constructeur japonais.

Dani Sordo était quatrième après les spéciales, mais l’Espagnol a sacrifié cette position en encaissant une pénalité au moment de quitter la dernière assistance – afin de permettre à son équipier Neuville de passer quatrième pour inscrire plus de points au championnat.

La même tactique d’équipe a été adoptée par Citroën. Esapekka Lappi était sixième mais il a utilisé la même stratégie que Sordo afin que son leader Sébastien Ogier grimpe de huitième à septième. Lappi a ainsi perdu deux positions et Andreas Mikkelsen en a profité pour se classer sixième.

Ogier et Lappi ont tous deux souffert de sous-virage avec leurs C3. Le champion du monde a désormais 40 points de retard sur Tänak et sept sur Neuville.

Gus Greensmith et Takamoto Katsuta ont complété le top 10.

Le championnat retrouvera la terre le mois prochain pour le Rallye de Turquie, qui sera basé à Marmaris du 12 au 15 septembre.

Le classement du rallye :

1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 3h15’29’’8
2. Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) +20’’8
3. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +36’’0
4. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +58’’5
5. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +1’16’’6
6. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +1’46’’2
7. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +1’56’’3
8. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +2’02’’2
9. Greensmith / Edmondson (Ford Fiesta WRC) +6’22’’2

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less