Toyota va jouer les deux titres mondiaux face à Alpine aux 8 Heures de Bahreïn

L’équipage de la n°8 n’aura "aucune marge d’erreur"

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 novembre 2022 - 11:32
Toyota va jouer les deux titres (...)

L’équipe Toyota Gazoo Racing s’apprête à disputer les 8 Heures de Bahreïn, sixième et ultime épreuve de la saison 2022 du championnat du monde d’endurance, alors que tout reste encore à jouer dans la catégorie Hypercar.

En effet, les écarts ne pourraient être plus serrés au championnat pilotes : la Toyota n°8 de Sébastien Buemi, Brandon Hartley et Ryo Hirakawa compte 121 points au classement, soit le même nombre que l’équipage de l’Alpine n°36.

Le titre sera en revanche très compliqué à aller chercher pour la n°7 cette année. Avec 95 points au compteur, Kamui Kobayashi, Mike Conway et José-Maria Lopez accusent en effet un retard qui semble trop important à combler.

Du côté des constructeurs, le titre ne semble en revanche plus pouvoir échapper aux Japonais, qui comptent 147 points soit 26 de plus qu’Alpine. A moins d’un double abandon, le sacre leur semble donc promis.

Toyota devra aussi garder un œil attentif sur Peugeot durant le weekend, car la 9X8 devrait être bien plus compétitive que lors des deux manches précédentes.

"Toute l’équipe a hâte de se rendre à Bahreïn, sur un circuit fantastique possédant de supers installations," a déclaré Kamui Kobayash, pilote de la N°7 et directeur de l’équipe Toyota Gazoo Racing.

"Nous avons déjà coché deux objectifs de notre saison, à savoir gagner au Mans et à Fuji. Mais nous avons encore de grands objectifs à atteindre puisque nous voulons remporter les deux championnats à Bahreïn. Je pense qu’il s’agira d’une course de clôture intéressante pour les fans, cela augmentera l’excitation autour de la saison 2023 durant laquelle nous nous attendons à devoir relever de grands défis."

Pour Sébastien Buemi, qui va donc jouer le titre au volant de la n°8, le plus important sera de "gagner les deux championnats et donc de terminer devant l’Alpine, il nous faudra rester calme sans prendre de risque ou commettre d’erreur en course. Ce ne sera pas simple car tout est très serré en Hypercar. Mais nous avons de l’expérience et je suis certain que notre GR010 sera compétitive."

"C’est plutôt cool pour les fans que le championnat se joue lors de la dernière course, avec deux équipages à égalité de points," ajoute son partenaire Brandon Hartley. "Nous n’aurons pas la moindre marge d’erreur et nous devrons être performants d’entrée de jeu. Notre voiture était à l’aise sur ce circuit l’année dernière, mais rien ne garantit que ce soit à nouveau le cas cette année. Et il peut se passer beaucoup de choses en huit heures. Les courses décisives pour un titre sont toujours difficiles pour les nerfs, mais j’ai hâte d’y être."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos