Motorsport

Toyota et Aston Martin s’affronteront en WEC et au Mans en catégorie Hypercar

Les deux premiers constructeurs

Recherche

Par Olivier Ferret

15 juin 2019 - 11:14
Toyota et Aston Martin s'affronteront en

Alors que la FIA et le WEC ont finalisé le règlement Hypercar qui entrera en vigueur après la saison 2019 - 2020, deux constructeurs ont déjà annoncé leur participation dans cette nouvelle catégorie reine qui signe la fin des LMP1.

Ainsi Toyota a confirmé sa participation au Championnat du Monde d’Endurance FIA au-delà de 2020.

Toyota Gazoo Racing s’engage en saison 2020/2021 avec un prototype à moteur hybride dérivé de la voiture de tourisme GR Super Sport. La routière comme la voiture de compétition font actuellement l’objet d’un relooking et d’un développement intensif aux centres techniques de l’entreprise situés à Higashi-Fuji (Japon) et à Cologne (Allemagne).

La nouvelle voiture, dont le nom sera dévoilé à une date ultérieure, effectuera des séances d’essais sur circuit à partir de l’année prochaine, avant le début de saison 2020/2021. Tous les détails supplémentaires concernant la GR Super Sport seront publiés par Toyota Gazoo Racing en temps voulu.

"Merci à l’ACO et à la FIA pour leur travail acharné au développement de ce règlement qui, nous l’espérons, sera synonyme d’un nouvel âge d’or pour les courses d’endurance, avec plusieurs constructeurs en compétition au Mans et en Championnat du Monde d’Endurance FIA. Pour Toyota Gazoo Racing, cette nouvelle ère de compétition représente une fantastique opportunité de faire preuve de nos compétences, non seulement en tant qu’écurie de course concourant contre les meilleurs de la discipline, mais également en tant que constructeur de voitures de course," précise le Président de Gazoo Racing Company, Shigeki Tomoyama.

Toyota aura au moins un concurrent de poids, en attendant d’autres annonces : l’Aston Martin Valkyrie, conçue par Adrian Newey, le célèbre ingénieur de la Formule 1 qui officie chez Red Bull Technology.

Aston Martin s’engage donc en catégorie Hypercar au WEC et le constructeur britannique alignera au moins deux de ses Valkyrie d’usine, qui bénéficieront d’un développement spécifique pour la saison 2020/2021.

La nouvelle auto sera équipée d’une version compétition sur-mesure de son moteur V-12 atmosphérique de 6,5 L de cylindrée.

Cette excellente nouvelle souligne l’engagement d’Aston Martin en endurance. Cela coïncide avec le départ de la marque anglaise en pole position aux 24 Heures du Mans 2019 dans la catégorie hautement compétitive des LMGTE Pro.

Andy Palmer, le Président et Directeur Général du Groupe Aston Martin déclare : "Nous avons toujours affirmé que nous reviendrions au Mans un jour, au moment voulu, pour qu’Aston Martin puisse prétendre à la victoire, et c’est le bon moment. David Brown est venu ici en 1959 avec une voiture et un équipage, faits pour gagner. Nous avons l’intention d’en faire autant en 2021."

"L’Aston Martin Valkyrie est prête à relever un tel défi et s’intègre parfaitement dans le nouveau cadre réglementaire imposé aux Hypercars par l’ACO. En apportant toute notre expérience passée et notre connaissance de la compétition automobile au plus haut niveau, nous embarquons vers ce projet ambitieux avec tous les ingrédients nécessaires au succès."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less