Toyota battue à Monza mais déterminée pour les championnats

Tout se jouera face à Alpine lors des deux courses restantes

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 juillet 2022 - 15:28
Toyota battue à Monza mais déterminée (...)

Toyota a ramené un double podium des 6 Heures de Monza 2022 après une très belle lutte face à Alpine, et tout reste à faire au championnat entre ces deux équipes avec encore deux manches à disputer à Fuji puis à Bahreïn.

Après l’abandon de Glickenhaus qui avait dominé le début de l’épreuve, la deuxième partie de la course a vu les deux voitures japonaises et l’Alpine s’échanger les positions avec des stratégies pneumatiques décalées.

Mais à un peu plus d’une heure de l’arrivée, la n°7 de Kamui Kobayashi se rabattait un peu trop vite sur l’Alpine en défendant sa position et a crevé, perdant ainsi toute chance de victoire.

La n°8 de Ryo Hirakawa mettait la pression sur l’Alpine jusqu’à l’arrivée mais devait finalement se contenter de la deuxième place à moins de trois secondes du vainqueur, tandis que la n°7 terminait finalement troisième à deux tours.

"C’était une course agitée pour les deux voitures," a déclaré Sébastien Buemi, deuxième au volant de la Toyota n°8 et victime d’un problème électrique en début d’épreuve. "Je suis déçu d’avoir manqué la victoire pour si peu car nous avions une chance. J’ai eu des problèmes tôt dans la course et j’ai fait ce que j’ai pu pour limiter la perte de temps, mais ce n’était pas facile car la voiture ne se comportait pas normalement."

"Je pense que nous avons fait une bonne course et c’est agaçant de manquer la victoire pour trois secondes après six heures," a pour sa part estimé Brandon Hartley. "Seb a eu un problème très tôt dans la course mais a très bien géré la situation et n’a pas perdu trop de temps. Alpine était plus fort, nous n’avons rien fait de mal mais il nous manquait quelque chose, alors bravo à eux."

Hirakawa regrette pour sa part de ne pas avoir pu dépasser l’Alpine en fin de course : "Je suis déçu d’être second car j’ai tout fait pour gagner. J’étais vraiment proche de l’Alpine mais je n’ai pas pu dépasser, ce qui était très frustrant. Il nous reste maintenant deux courses et la prochaine sera à la maison, à Fuji. Nous devrons y terminer devant Alpine pour remporter le championnat du monde."

Kamui Kobayashi, pilote de la Toyota n°7 et directeur de l’équipe, évoquait lui aussi "une opportunité manquée."

"Avoir deux voitures sur le podium est le meilleur résultat que nous ayons pu obtenir. Après le contact avec l’Alpine, nous avions des dégâts qui nous ont coûté un tour puis nous avons reçu une pénalité. En fin de compte, je ne pense pas que ça ait changé notre position finale. Nous n’étions pas assez bons et nous devrons en faire plus lors de la prochaine course."

"Nous voulons remporter les deux championnats, il faudra donc gagner à Fuji. Ce ne sera pas facile car la compétition est intense en Hypercar, mais c’est super pour les fans et pour nous. Nous avons encore une chance avec les deux voitures et nous n’abandonnerons pas."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos