Toyota a remporté les titres grâce au ’meilleur résultat possible’ aux 8 Heures de Bahreïn

Les pilotes de la n°8 ne "réalisent pas encore" qu’ils sont champions

Recherche

Par Paul Gombeaud

14 novembre 2022 - 14:33
Toyota a remporté les titres grâce (...)

Très dominante lors des 8 Heures de Bahreïn, Toyota a profité de son doublé pour s’adjuger les deux titres mondiaux du championnat du monde d’endurance 2022.

Avant que cette sixième et dernière manche de la saison ne soit disputée, Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa possédaient le même nombre de points (121) que l’Alpine au volant de la Toyota n°8 et il fallait donc à tout prix terminer devant l’équipe française sur le tracé de Sakhir.

Hartley signait dans un premier temps la pole position et obtenait ainsi un point supplémentaire. Puis en course, les GR010 étaient trop rapides pour l’Alpine et avec sa deuxième place à l’arrivée, l’équipage de la n°8 était finalement sacré champion du monde.

L’histoire retiendra tout de même que la dernière course de la saison 2022 a été remportée par la N°7 de Kamui Kobayashi, Mike Conway et José-Maria Lopez, permettant ainsi au constructeur japonais de terminer sa saison sur un résultat parfait.

"Nous avons signé le doublé, Seb, Brendon et Ryo sont champions du monde et nous avons aussi remporté le titre chez les constructeurs, nous avons donc rempli tous nos objectifs à Bahreïn," a déclaré Kamui Kobayashi, directeur de l’équipe et pilote de la n°7.

"J’en suis très heureux. L’équipe a fait du bon travail durant toute la saison tout comme les pilotes. Je les en remercie, de même que nos collègues du Japon et tous nos partenaires. La compétition était relevée cette année et nous avons obtenu le meilleur résultat possible. Nous avons manqué le titre pilotes de notre côté, mais la voiture n°8 le mérite et je suis content pour eux."

La parole est désormais aux nouveaux champions du monde, à commencer par Sébastien Buemi : "C’est incroyable de remporter le championnat cette année. Nous avons maximisé nos opportunités et remporter les 24h du Mans et le titre la même année est une sensation fantastique. Nous voulions gagner la course pour être sacrés avec style, mais nous n’étions pas assez rapides et ce n’est jamais facile de battre la voiture n°7."

Pour sa part, Brendon Hartley ne "réalise pas encore que nous sommes à nouveau champions. Je tiens à remercier toute l’équipe pour son soutien incroyable tout au long de l’année et pour nous avoir fourni une voiture capable de remporter le titre et le Mans. Notre objectif était simplement de terminer devant l’Alpine, nous ne devions donc prendre aucun risque pour la victoire. La voiture n°7 méritait de gagner la course grâce à son rythme, alors bravo à eux. Nous avons travaillé dur pour obtenir ce titre et le mérite en revient à toute l’équipe."

Pour sa première saison en WEC avec Toyota, Rio Hirakawa aura donc fait très fort avec un premier titre et une victoire aux 24h du Mans, sans oublier celle à domicile aux 6h de Fuji : "Ca ne semble pas réel, j’ai encore besoin de temps pour réaliser. C’était difficile de courir à bord d’une Hypercar pour la première fois en WEC cette saison, tout était nouveau pour moi. Je ne m’attendais à gagner le Mans et le titre pour ma première année, je remercie donc toute l’équipe ainsi que mes coéquipiers qui m’ont aidé à m’installer et à m’améliorer."

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos