Motorsport

Thierry Neuville remporte le Rallye Monte-Carlo

Le pilote belge s’impose sur la manche d’ouverture du WRC

Recherche

Par www.wrc.com

26 janvier 2020 - 13:32
Thierry Neuville remporte le Rallye (...)

ES13/14 - Thierry Neuville surgit en tête du Rallye Monte-Carlo

Thierry Neuville s’est emparé des commandes au Rallye Monte-Carlo en signant le meilleur temps des deux premières spéciales d’un dimanche s’annonçant passionnant.

Troisième à 6’’4 du leader au petit matin, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) a d’abord pris l’ascendant sur Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) en se montrant le plus rapide dans La Bollène Vésubie - Peira Cava (18,41 km) avant d’en faire de même sur Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) en signant le scratch dans La Cabanette - Col de Braus.

Les efforts du Belge lui permettaient ainsi de prendre 4’’0 d’avance sur le leader et 11’’2 sur un Sébastien Ogier plutôt frustré. Dans des conditions fraîches et humides, vierge de neige et de glace, Thierry Neuville était toutefois loin de vivre une matinée de tout repos.

Elfyn Evans signait le deuxième meilleur temps dans les deux spéciales.

« Notre passage dans le premier test n’était ni mauvais, ni parfait », déclarait le Gallois. « Dans le suivant, je savais à la fin que je n’avais pas fait une super spéciale. C’était difficile de trouver l’adhérence. J’ai attaqué à certains endroits, mais nous nous sommes vite retrouvés à quelques centimètres des barrières... »

De son côté, Sébastien Ogier connaissait une matinée difficile alors que le Français vise toujours une septième victoire consécutive au Monte-Carlo.

« Qu’importe les pneus sur la voiture, nous n’arrivons pas vraiment à être rapides pour le moment », admettait l’auteur du troisième temps dans les deux secteurs chronométrés. « Je n’étais pas parfaitement à l’aise et je n’attaque jamais au-delà de ce que je ressens. »

Les trois pilotes avaient opté pour la même stratégie avec trois pneus supertendres et trois pneus tendres.

Derrière, Esapekka Lappi (Ford Fiesta WRC) ravissait la quatrième place à Sébastien Loeb (Hyundai i20 WRC). L’homme aux neuf titres mondiaux partait à la faute dans un virage à droite à La Cabanette et perdait près de trente secondes le temps que des spectateurs ne remettent sa voiture sur la route.

« Nos pneus étaient complètement détruits », expliquait l’Alsacien. « Je n’avais aucune adhérence à l’avant et j’ai fait une petite erreur dans une épingle serrée. »

Malgré une dangereuse glissade au sommet du col de Turini dans la spéciale précédente, Esapekka Lappi terminait la boucle avec 16’’7 d’avance sur le Français tandis que Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC) les suivait à distance.

Flash : Thierry Neuville remporte le Rallye Monte-Carlo

Ce dimanche, Thierry Neuville s’est offert sa première victoire au Rallye Monte-Carlo après une prestation impressionnante lors de la dernière étape disputée dans les hauteurs de Monaco.

Au volant de sa Hyundai i20 WRC, le Belge a remporté les quatre spéciales du jour pour remonter de la troisième à la première place et remporter au bout du suspense la première manche de la saison 2020 du Championnat du Monde FIA des Rallyes avec 12’’6 d’avance.

Nouveaux venus chez Toyota Gazoo Racing, Elfyn Evans et Sébastien Ogier étaient impuissants face aux attaques de Thierry Neuville. Dans le duel entre les Toyota Yaris WRC, le Français parvenait à prendre le dessus sur son équipier dans le dernier secteur chronométré pour 1’’7, tout en manquant un septième succès consécutif sur l’épreuve.

Thierry Neuville s’offrait le maximum d’unités en jeu en empochant cinq points bonus grâce à son meilleur temps dans la Wolf Power Stage, obtenu pour 16/1000e de seconde face à Sébastien Ogier. Troisième de la spéciale, Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) inscrivait trois points bonus, Elfyn Evans deux et Esapekka Lappi (Ford Fiesta WRC) un.

Plus d’informations à suivre...

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less