Motorsport

Suzuka, Course 1 : Guerrieri s’impose pour Honda

Une victoire à domicile déjà pour le constructeur japonais

Recherche

Par Olivier Ferret

26 octobre 2019 - 10:52
Suzuka, Course 1 : Guerrieri s’impose

Esteban Guerrieri a pris la tête du WTCR – FIA World Touring Car Cup avec une belle victoire depuis la Pole Position en Course 1 à la WTCR Race of Japan, à Suzuka.

Le pilote ALL-INKL.COM Münnich Motorsport a offert à Honda une victoire à domicile sur les 2,243 kilomètres du Suzuka Circuit East Course, devant Niels Langeveld (Comtoyou Team Audi Sport) et Tiago Monteiro (KCMG).

“C’est l’une des plus belles victoires de ma carrière,” déclare Guerrieri, aux anges. “Elle est importante pour de nombreuses raisons. Merci à tous ceux qui sont impliqués dans ce projet.”

Au départ, le pilote Comtoyou Team Audi Sport Frédéric Vervisch a lancé une attaque sur Guerrieri pour la première place, à l’extérieur des virages 1 et 2, ce qui a permis à son coéquipier Langeveld de prendre la tête par l’intérieur. Mais au deuxième tour, le pilote néerlandais a commis une erreur au dernier virage, ce qui a permis à Guerrieri de reprendre l’avantage pour ne plus le lâcher.

“C’était intense,” déclare le vainqueur de la course. “Les Audi étaient plus légères et plus rapides en ligne droite. Après le départ, mes roues ont touché celles de Vervisch, mais la Honda est comme un tracteur, tellement fiable ! Langeveld est passé à l’intérieur et a pris la tête, mais il a ensuite commis une erreur. À partir de là, j’avais le rythme pour maîtriser la course.”

Vervisch a été malchanceux, perdant sa troisième place au septième tour lorsque des débris se sont logés entre l’étrier de frein avant gauche et la roue, endommageant ainsi la jante et provoquant l’intervention de la voiture de sécurité en s’immobilisant en piste.

Le drapeau vert a été agité au dixième passage ; Guerrieri menait devant Langeveld et Monteiro, qui s’était élancé de la quatrième place et non de la Pole Position, faisant partie des pilotes pénalisés sur la grille après les qualifications.

Les malheurs d’Audi ont continué au 14e tour : l’impressionnant pilote wild-card Ritomo Miyata a perdu la septième place qu’il occupait dans son Audi Team Hitotsuyama Ritomo RS 3 LMS, victime d’une défaillance de sa palette d’embrayage.

La course s’est achevée derrière l’Audi R8 safety car suite à un violent accident impliquant Andy Priaulx et Nicky Catsburg. Le pilote Cyan Performance Lynk & Co, qui était 13e, se défendait au premier virage face à Catsburg (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team). La Hyundai i30 N TCR a touché la Lynk & Co, et Priaulx a traversé le bac à gravier avant de percuter le mur.

Thed Björk s’est classé quatrième pour Lynk & Co, devant Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen), qui a résisté à Jean-Karl Vernay (Leopard Racing Team Audi Sport) pour la cinquième place.

Gabriele Tarquini était septième devant les deux pilotes Team Mulsanne Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR, Kevin Ceccon et Ma Qinghua. Rob Huff (Sébastien Loeb Racing) complétait le top 10 sur sa Volkswagen, suivi par Yvan Muller, Yann Ehrlacher, l’ancien leader du championnat Norbert Michelisz, Catsburg et Aurélien Panis, premier pilote CUPRA, au 15e rang.

Muller est remonté de la 25e position sur la grille pour finir 11e, tandis que l’autre candidat au titre, Michelisz a perdu la tête du classement général avec la 13e place.

La Course 2 de la WTCR Race of Japan aura lieu dimanche matin à 10h00, heure locale. La Course 3 suivra à 11h30.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less