Motorsport

Spielberg, Course 1 : Matsushita gagne devant Ghiotto

Forte dégradation des pneus pour De Vries

Recherche

Par Camille Komaël

29 juin 2019 - 17:45
Spielberg, Course 1 : Matsushita (...)

Comme hier lors des qualifications, les conditions météo sont chaudes, avec une température de la piste qui s’approche des 49 °C, pendant qu’il fait un agréable 30 °C dans l’air. Le tour de formation démarre et - en septième position - Mick Schumacher cale et est poussé vers la voie des stands par les commissaires où PREMA a du mal à redémarrer sa monoplace. Alors que les voitures se placent sur la grille, Tveter manque de se crasher en chauffant ses pneus.

Le départ se passe sans encombre et De Vries conserve la première place. Juste derrière, Matsushita parvient à s’emparer de la deuxième position devant Hubert et Zhou. Au troisième tour, Hubert et Zhou se livrent une très belle bataille mais le Français conserve l’avantage, pendant que derrière eux Ghiotto a pris le meilleur sur Latifi. Au tour suivant, Zhou réussit à doubler Hubert, et Ghiotto fait de même au cinquième tour.

Un tour plus tard, Sette Camara envoie son coéquipier Latifi en tête à queue et le Canadien perd un grand nombre de positions. Le Brésilien écope d’une pénalité de cinq secondes. Les leaders s’arrêtent dès l’ouverture de la fenêtre d’arrêt aux stands, au septième tour, et les autres pilotes en pneus super tendres changent aussi leurs pneus au tour d’après. Restent en tête les six pilotes en pneus tendres, Gelael menant la course devant Mazepin.

Zhou est subitement au ralenti dans la ligne droite des stands, et il perd beaucoup de places avant que sa voiture ne retrouve un fonctionnement normal. Delétraz écope quant à lui d’une pénalité de cinq secondes pour être allé trop vite dans la voie des stands. En tête, Gelael est de plus en plus lent : il perd la première place au profit de Mazepin, puis se fait doubler par Maini et De Vries. Le Néerlandais de ART dépasse d’ailleurs Maini dans la foulée.

Sean Gelael s’arrête aux stands et doit tenir quinze tours en super tendres, ce qui s’annonce compliqué... d’autant plus qu’il y a un problème à la fixation du pneu arrière gauche lors de l’arrêt. A dix tours de l’arrivée, un gros plan sur les pneus e Nyck De Vries nous confirme que le pilote ART est en difficulté avec ses pneus : derrière lui, Matsushita et Ghiotto remontent.

A sept tours du drapeau à damiers, seuls Mazepin et Maini ne se sont pas arrêtés aux stands, et le Russe perd d’ailleurs la tête de la course quand Nyck De Vries le double. Matsushita est arrivé dans la zone DRS de De Vries et le Japonais dépasse le Néerlandais sans problème. Luca Ghiotto est le pilote suivant à dépasser De Vries.

Il reste deux tours et Sergio Sette Camara double Anthoine Hubert. Le Brésilien va chercher à aller prendre le podium à Nyck De Vries : c’est chose faite au premier virage du dernier tour ! Mais Sergio Sette Camara a une pénalité de 5 secondes pour sa touchette avec Latifi : ce dépassement ne lui permet en fait pas de monter sur le podium...

La victoire est donc pour Matsushita, devant Ghiotto et Nyck De Vries, suite aux cinq secondes de pénalité de Sette Camara. Anthoine Hubert est classé quatrième devant Sette Camara. Zhou termine sixième devant Louis Delétraz et Jordan King. Latifi se classe finalement neuvième et le dernier point revient à Aitken.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less