Motorsport

Spa, F2 : La course longue annulée suite à un violent accident

Hubert, Correa et Sato sont impliqués

Recherche

Par Camille Komaël

31 août 2019 - 17:28
Spa, F2 : La course longue annulée (...)

C’est sous le soleil - et avec quinze minutes de retard à cause des drapeaux rouges lors des qualifications en F1 - que les vingt monoplaces vont se placer sur la grille. Le leader du championnat Nyck De Vries est en pole tandis que son dauphin Nicholas Latifi a hérité de la dixième place sur la grille suite à une pénalité pour Jordan King (drapeaux jaunes non suffisamment respectés).

Le Néerlandais conserve l’avantage au départ, mais Sergio Sette Camara en deuxième position ne s’élance pas aussi bien. Au contraire, Louis Delétraz prend un départ canon et le Suisse se retrouve deuxième. Nicholas Latifi se fait légèrement toucher par Mick Schumacher : le Canadien a une crevaison sur sa DAMS et se retrouve dernier.

A la fin du premier tour, Ghiotto réalise un joli dépassement sur Mazepin. Alors qu’on est au début du deuxième tour, la réalisation montre subitement trois voitures très abîmées en haut du Raidillon, dont une dans les airs. La voiture d’Hubert est coupée en deux au niveau du bloc moteur tandis que celle de Correa atterrit à l’envers. On en saura pas plus sur le moment, les caméras se tournant immédiatement sur les autres monoplaces. A noter qu’Alesi est arrêté plus loin avec un pneu crevé et l’aileron arrière manquant. Le drapeau rouge est évidemment brandi et toutes les voitures restantes rentrent dans la voie des stands.

Après informations, on apprend que Giuliano Alesi est parti en tête à queue presque en haut du Raidillon. Semble-t-il pour l’éviter, Anthoine Hubert est sorti à droite de la piste et a violemment tapé les barrières. En revenant près de la piste, il a été percuté sur le côté par Juan Manuel Correa qui arrivait à pleine vitesse mais qui était également hors des limites de la piste.

La direction de course ne communique pas sur les pilotes impliqués mais il semble que ce soit Hubert, Correa et Sato. On voit d’abord avec soulagement Marino Sato marcher, mais nous n’avons pas plus de nouvelles des deux autres pilotes impliqués, même s’il a semblé que Correa bougeait la main après l’atterrissage de sa Sauber.

Suite à ce violent accident, la direction de course décide finalement de ne pas reprendre la course, qui est donc arrêtée après deux tours.

Plus d’informations à venir ultérieurement...

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less