Motorsport

Sonde lambda

Au fil du temps, elle devient peu réactive et doit être remplacée

Recherche

Par

17 août 2021 - 07:32
Sonde lambda

La sonde lambda est chargée de détecter la présence d’oxygène dans les gaz d’échappement de la voiture et de maintenir le rapport de mélange (kg d’air/kg de carburant) à un niveau d’efficacité optimal dans la chambre de combustion, afin que le convertisseur catalytique fonctionne de manière optimale et que les émissions polluantes du moteur soient réduites. La plupart des véhicules en circulation sont équipés d’au moins deux sondes lambda, placées respectivement avant et après le convertisseur catalytique. La fonction du capteur de contrôle est de mesurer l’oxygène dans les gaz d’échappement avant qu’ils n’entrent dans le convertisseur catalytique. Le capteur transmet ensuite ces données à l’unité de commande du moteur, qui modifie à son tour le rapport air-carburant du mélange en fonction de la lecture. La sonde de diagnostic, quant à elle, mesure la concentration d’oxygène dans les gaz d’échappement après leur traitement par le convertisseur catalytique.

En pratique, cette sonde, nommée d’après la lettre grecque lambda (λ), indique le rapport optimal entre l’air et le carburant dans un moteur à combustion. La valeur optimale de ce rapport a été fixée à 14,7 kg d’air pour 1 kg de carburant. Le mélange ainsi produit, dit "stœchiométrique", contient la quantité d’air nécessaire pour que la combustion se fasse efficacement. Dans ces conditions, le convertisseur catalytique est capable de travailler de manière optimale, réduisant ainsi la quantité de substances nocives rejetées dans l’environnement. Ceci est également conforme aux réglementations environnementales européennes.

Les sondes lambda DENSO Universal fit ont : un filetage M18x1.5 ; une longueur de 750 mm ; 4 pôles ; un poids de 103 g. Les sondes lambda DENSO Universal fit sont adaptées à un grand nombre de marques automobiles, telles que Fiat, Jaguar, Land Rover, Mazda, Opel, Toyota, Volvo etc.

Au fil du temps, les sondes lambda deviennent peu réactives et doivent être remplacées, car elles ne transmettent pas rapidement le signal à l’unité de contrôle, qui à son tour active le système d’urgence : un signe clair que la sonde doit être remplacée. Un dysfonctionnement de la sonde lambda entraîne non seulement une augmentation sensible de la consommation de carburant et des émissions de gaz d’échappement, mais peut également provoquer une surchauffe du moteur.

Comme ce composant est régulièrement exposé à des vibrations, à des charges thermiques et à des produits chimiques agressifs, il est sujet à l’usure. Ce sont généralement les causes les plus courantes de défaillance des composants :

 La sonde s’est pliée, car elle a été mal installée et n’a donc pas pu transmettre correctement les signaux.

 Câble et connecteurs fondus, en raison du contact avec le système d’échappement.

 Dépôts de carbone dans le tube de protection, dus à un mélange trop huileux.

 Contacts rouillés, causés par la filtration de l’eau.

 Câbles effilochés ou cassés en raison d’une tension excessive.

 Dépôts blancs/gris, dus à l’utilisation d’additifs pour carburant ou à la présence d’huile brûlée.

Un contrôle du bon fonctionnement de la sonde lambda peut être effectué à l’aide d’un testeur. Une autre méthode consiste à vérifier le tube de protection qui, s’il est noirci, indique que le mélange est trop gras, tandis que s’il présente des dépôts brillants, c’est le signe que le carburant contient du plomb. En général, cependant, le témoin lumineux de la voiture indique un dysfonctionnement de la sonde.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less