Motorsport

Sims décroche sa première victoire en Formule E à Al-Diriyah

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 novembre 2019 - 14:04
Sims décroche sa première victoire en (...)

Après les qualifications du second E-Prix d’Al Diriyah, Jean-Eric Vergne était renvoyé dix places plus loin que son résultat pour un changement de batterie, qui lui imposait aussi une pénalité en course, réduisant ses chances de bien figurer.

Alexander Sims était en pole position et gardait la tête au départ de la course, tandis qu’à la fin du premier tour, Vergne repassait par les stands pour purger sa pénalité.

Sims se détachait immédiatement, ce qui lui permettait d’être le premier à activer l’Attack Mode pour essayer de garder un bon avantage en tête, avant que le reste du groupe de tête ne l’active à son tour.

Après un peu plus de dix minutes, Sébastien Buemi s’est fait légèrement pousser par Antonio Felix da Costa et est parti en tête-à-queue. Le Suisse est revenu sur la piste de manière cavalière et les deux hommes ont ensuite été placés sous enquête car Buemi semblait vouloir aller chercher la zone pour activer l’Attack Mode.

Stoffel Vandoorne s’emparait du meilleur tour avant que Mitch Evans et Sam Bird ne s’accrochent. Bird était envoyé une première fois dans le mur avant d’être percuté de nouveau par Pascal Wehrlein. Evans et Bird abandonnaient et la voiture de sécurité était envoyée en piste.

La course était relancée avec un peu plus de 20 minutes à disputer, et Maximilian Günther arrachait une aile, alors que la plupart des pilotes en profitaient pour activer l’Attack Mode. Le drapeau vert était agité mais la ligne de départ n’était pas encore franchie, permettant à Sims de rester en tête en activant ce mode, et Maximilian Günther dépassait en revanche une grande partie du groupe de tête.

La direction de course infligeait ensuite un drive through à Da Costa pour l’accrochage avec Buemi, et Buemi prenait dix secondes de pénalité pour son retour en piste douteux après l’accrochage.

Juste après, Robin Frijns perdait le contrôle et tapait le mur, provoquant l’abandon de la seconde Virgin. La voiture de sécurité reprenait la piste pour pouvoir dégager la monoplace blessée.

De manière hallucinante, la course était ensuite relancée alors que la grue était encore en train de manœuvrer sur la piste pour évacuer la Virgin, et les voitures étaient rapidement mises en régime de Full Course Yellow, pour que les voitures soient bridées à 50 km/h.

La course était finalement relancée avec Sims devant di Grassi, qui prenait immédiatement son dernier Attack Mode et perdait deux places au profit de Günther et Stoffel Vandoorne, remonté depuis la 11e place de grille.

Di Grassi repassait rapidement Vandoorne tandis qu’Evans était pénalisé d’un drive through pour avoir percuté Bird. Une enquête était lancée pour le restart du premier safety car, où Günther a dépassé avant la relance.

Günther occupait ensuite la piste pour empêcher di Grassi de repasser en seconde place et permettait à Sims de s’envoler en tête, alors qu’il ne restait que 3 minutes. Nyck de Vries était sous enquête pour un souci lié à la batterie. Massa était sous enquête pour un excès de vitesse lorsqu’il avait purgé sa première pénalité dans les stands.

Sims était intouchable jusqu’à l’arrivée et franchissait la ligne en vainqueur, pour sa première victoire en Formule E ! Le Britannique était clairement l’homme du week-end avec deux pole positions et une victoire.

Günther franchissait la ligne deuxième et signait un doublé pour BMW, devant di Grassi et Vandoorne, lui aussi très efficace ce week-end sur la Mercedes, avec une troisième et une quatrième places.

Edoardo Mortara franchissait la ligne devant André Lotterer, mais ce dernier recevait une pénalité tout juste après l’arrivée pour avoir dépassé sous voiture de sécurité, mais aucune autre n’était annoncée, alors que Günther semblait pouvoir en recevoir une, tout comme de Vries, sous enquête pour l’utilisation des batteries.

Oliver Rowland était sixième devant de Vries, Oliver Turvey qui signait un excellent résultat pour NIO et Daniel Abt. James Calado rentrait pour la première fois dans les points avec une dixième place, devant Jean-Eric Vergne qui pourrait aller chercher un point en cas d’autres pénalités.

Formula E

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less