Motorsport

Silverstone II, Course 1 : Ilott domine sur ses terres

Le Britannique prend la tête du championnat

Recherche

Par Camille Komaël

8 août 2020 - 17:42
Silverstone II, Course 1 : Ilott (...)

Il fait beau sur Silverstone cet après-midi et la température de la piste atteint presque les 41°C tandis qu’il fait plus de 25 °C dans l’air. Callum Ilott est en pole position, ce qui lui a permis de revenir à quatre points de Shwartzman au championnat : son rival s’élançant onzième, le Britannique a donc l’occasion de prendre la tête du championnat si tout se passe bien aujourd’hui. A l’extinction des feux, Ilott conserve l’avantage devant Ticktum, qui a pris le meilleur sur Lundgaard. Derrière, Piquet a calé et Samaia fait une excursion hors piste dans le dernier secteur du premier tour.

Ca bataille dur derrière les hommes de tête : les deux Hitech de Mazepin et Ghiotto manquent de se toucher, et Delétraz en profite pour dépasser l’Italien. Au troisième tour, Ticktum commet une toute petite erreur et sort dans la terre : Lundgaard et Aitken le doublent et Mick Schumacher revient dans les échappements de la DAMS. Le jeune allemand est en pneus durs tandis que le Britannique est en pneus tendres, mais le pilote PREMA utilise son DRS et prend la quatrième place à Ticktum. Le pilote DAMS se fait aussi doubler par Mazepin et Delétraz et doit attendre avec impatience l’ouverture de la fenêtre des arrêts. C’est le cas au tour suivant : Lundgaard, Aitken et Ticktum notamment passent en pneus durs.

Ilott est sur un bon rythme avec ses pneus tendres mais il s’arrête quand même au septième tour, laissant la tête de la course à Mick Schumacher, rappelons-le sur une stratégie alternative, tout comme Mazepin à ses trousses. Ilott reste sur un excellent rythme avec ses nouveaux pneus durs et il gagne du temps sur les leaders, signant au passage le meilleur tour en course. Devant, les écarts restent stables : Mazepin reste dans la zone DRS de Schumacher mais ne peut le doubler. Shwartzman est troisième, trois secondes plus loin.

A la fin du 19è tour, le leader Mick Schumacher est le premier de la seconde stratégie à s’arrêter aux stands passer les pneus tendres. Deux tours plus tard, Shwartzman et Zhou font de même, tandis que Mazepin continue en tête avec ses pneus durs, améliorant ses chronos. Pendant ce temps, Ticktum s’énerve à la radio contre Markelov et menace d’aller au contact avec le Russe... Mazepin s’arrête finalement au 22è tour : Ilott récupère la tête de la course, avec une avance assez confortable sur Lundgaard, alors que Mazepin sort juste devant Mick Schumacher, mais avec ses pneus moins froids l’Allemand passe le Russe.

Mazepin est plus rapide et dépasse Mick Schumacher à cinq tours du drapeau à damiers. Le pilote Hitech comble son retard sur Tsunoda et passe le Japonais alors qu’il reste trois tours. Mazepin dépasse ensuite Delétraz : Tsunoda essaie d’en profiter également mais sort trop large et doit rester derrière le Suisse.

C’est donc la victoire pour Callum Ilott, qui fait d’une pierre deux coups en prenant la tête du championnat ! Il devance Lundgaard et Aitken. Mazepin termine quatrième devant Delétraz et Tsunoda. Les PREMA de Mick Schumacher et Robert Shwartzman terminent 7è et 8è et occuperont la première ligne demain matin. Zhou et Drugovich empochent les derniers points.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less