Motorsport

Silverstone, Course 1 : Mazepin remporte sa première course

Le Russe a bien géré sa course et ses pneus

Recherche

Par Camille Komaël

1er août 2020 - 17:42
Silverstone, Course 1 : Mazepin (...)

Le temps est nuageux sur Silverstone aujourd’hui, et s’il fait plus frais dans l’air, la température de la piste n’est pas loin d’être la même que pour les qualifications hier, frôlant les 40 °C. Felipe Drugovich est en pole mais derrière lui Callum Ilott cale au départ du tour de formation, on sait que les F2 sont fragiles au départ, et le Britannique, deuxième du championnat, en fait les frais aujourd’hui puisqu’il est poussé dans la voie des stands d’où il va finalement devoir partir. A l’extinction des feux rouges, Mick Schumacher depuis la troisième position sur la grille de départ prend le meilleur envol et profite de la place libre laissée par Callum Ilott pour se décaler, dépasser Drugovich et prendre la tête de la course. Drugovich se fait également doubler par Mazepin et Lundgaard.

Nikita Mazepin est le plus rapide en piste et met la pression sur Mick Schumacher. Le Russe bénéficie du DRS et dépasse sans problème l’Allemand. En fond de peloton, Ilott est en train d’effectuer une belle remontée : au cinquième tour le Britannique est déjà 14è, dans les échappements du leader du championnat, Robert Shwartzman. A l’ouverture de la fenêtre de ravitaillement, Louis Delétraz et Dan Ticktum sont les premiers à s’arrêter changer de pneus. Parti en pneus durs, Zhou double Tsunoda pour le gain de la sixième place, puis le Chinois prend la cinquième position à Aitken.

Au huitième tour, les pilotes partis en pneus mediums, dont le top 3, sont en difficulté : Mazepin et Schumacher s’arrêtent aux stands passer en pneus durs, comme Tsunoda, alors que Lundgaard fait le choix de rester en piste et prend donc la tête de la course. Le Danois pousse un tour de plus et s’arrête : il ressort au même niveau que Mazepin, mais avec ses pneus froids, le pilote ART laisse filer le Russe ainsi que Mick Schumacher. Auteur du meilleur temps au tour en course, Louis Delétraz depasse aussi Lundgaard.

Le Danois de chez ART reprend sa place face à Louis Delétraz quelques tours plus tard. Les pilotes qui se sont arrêtés arrivent à présent sur les derniers qui n’ont pas encore effectué leur arrêt obligatoire aux stands et sont gênés. Lundgaard est très rapide et revient dans la zone DRS de Mick Schumacher : gêné par Markelov plus lent devant lui, Mick Schumacher s’incline et Lundgaard prend l’avantage. Lundgaard et Mick Schumacher perdent gros bloqués derrière Markelov, alors que Mazepin s’est envolé devant eux.

Lundgaard se défait enfin du coriace Markelov tandis que Schumacher doit patienter encore quelques tours avant de pouvoir le doubler. Cela a permis à Delétraz de se rapprocher à moins d’une seconde de l’Allemand. A dix tours de l’arrivée, les pilotes en pneus durs depuis le départ s’arrêtent aux stands mettre des gommes mediums. Mazepin est maintenant plus de cinq secondes devant Lundgaard, à présent sous la double menace de Schumacher et Delétraz.

Luca Ghiotto est sous investigation car son équipe l’a relâché de manière dangereuse dans les stands face à Giuliano Alesi. Zhou et Aitken, les deux derniers à ne pas encore avoir changé de pneus, passent aux stands à huit tours du drapeau à damiers : ils laissent la tête de la course à Nikita Mazepin. L’équipe Uni-Virtuosi a réussi un beau coup avec Zhou, qui ressort derrière son équipier Ilott, mais surtout premier pilote en pneus mediums.

Zhou entame sa remontée en pneus médiums en dépassant Ilott, puis Daruvala. Mick Schumacher est en difficulté et se fait dépasser en quelques instants par Delétraz, Tsunoda et Zhou. Les deux PREMA sont d’ailleurs en grande difficulté puisque Shwartzman est 14è, alors qu’il était sur une autre stratégie. Enchaînant les dépassements, Zhou est maintenant troisième et revient fort sur Lundgaard. Le Chinois double le Danois à deux tours du but.

Devant, Nikita Mazepin a tout bien géré - les dépassements dans le trafic, les pneus - et ne peut être rattrapé : le Russe signe sa première victoire en F2 ! Zhou monte sur la deuxième marche du podium et Lundgaard a perdu sa troisième place face à Tsunoda dans les tous derniers virages. Ilott termine à une superbe cinquième place, il est parti rappelons-le de la voie des stands. Delétraz est sixième devant Drugovich et Ticktum. Mick Schumacher et Matsushita concluent ce top 10.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less