Motorsport

Power gagne à Indianapolis devant Grosjean et Herta

Deuxième podium en IndyCar pour le Français

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 août 2021 - 01:54
Power gagne à Indianapolis devant (...)

Pato O’Ward et Will Power occupaient la première ligne de la grille pour cette deuxième course de l’année sur le circuit routier d’Indianapolis. Poleman en mai, Romain Grosjean s’était qualifié troisième.

Pigiste chez Rahal Letterman Lanigan Racing pour cette course, Christian Lundgaard avait impressionné en qualifications avec la quatrième place devant Colton Herta. Le leader du championnat, Alex Palou, était qualifié dans le top 10, contrairement à son dauphin Scott Dixon, antépénultième sur la grille.

O’Ward a mené la première partie de la course, creusant immédiatement un écart sur Power et Grosjean. Derrière, Lundgaard a rapidement cédé à la pression imposée par Herta, qui s’est emparé de la quatrième place.

Les arrêts aux stands ont commencé peu après le 10e tour, et O’Ward a abandonné les commandes de la course au 17e tour, laissant Lundgaard mener devant Simon Pagenaud et Felix Rosenqvist, qui ne s’étaient pas arrêtés.

O’Ward a conservé la tête virtuelle de la course à la sortie des stands mais a rapidement été menacé par Power, qui avait des pneus tendres déjà chauds et a finalement doublé le pilote McLaren en fin de 17e tour.

Herta a profité de cette vague d’arrêts pour passer devant Grosjean, qui devançait lui-même Alexander Rossi, Jack Harvey et Alex Palou. Lundgaard a laissé la tête de la course à Pagenaud au 19e tour.

Une fois arrêté, Pagenaud est ressorti dixième et a pu dépasser Conor Daly. Ce dernier a tenté de le repasser mais est sorti dans l’herbe, ce qui a permis à Lundgaard de prendre la dixième place.

Power avait récupéré la première place devant Herta, qui a réussi à dépasser O’Ward, puis Grosjean et Rossi. O’Ward était en souffrance car il possédait des pneus durs, contrairement à Power et Herta.

Lui aussi chaussé de tendres, Grosjean s’est défait de la McLaren d’O’Ward, alors que Power s’envolait en tête, peu après le quart de la course, qui comportait 85 tours.

Un groupe s’est formé derrière Rossi avec Harvey, Palou, Rahal, Pagenaud puis Lundgaard qui revenait sur ces pilotes. Après plusieurs tours d’essais infructueux de Harvey, c’est Palou qui s’est lancé à l’attaque et a passé successivement Harvey puis Rossi pour prendre la cinquième place.

Bien plus loin, Dixon se décalait et s’arrêtait un peu avant la séquence. Pagenaud a ensuite dépassé Rossi, qui est finalement rentré aux stands, alors que Harvey était rentré au tour précédent.

Power s’est arrêté de nouveau au 38e tour, tout comme Grosjean. Herta a hérité de la tête de course devant O’Ward et Palou, ce qui a permis à Pagenaud de remonter au cinquième rang provisoirement, juste devant Lundgaard.

Power a finalement récupéré la tête de la course devant Herta juste avant la mi-course. Max Chilton, sur une stratégie décalée, était troisième devant Grosjean, O’Ward et Palou. Harvey et Rossi devançaient Pagenaud.

Power a conservé la tête lors des arrêts aux stands, devant Herta qui est ressorti tout juste devant Grosjean. Les deux hommes revenaient sur Power et voyaient Palou remonter.

Mais à 18 tours de l’arrivée, le moteur de Palou, leader du championnat, a rendu l’âme. La voiture de sécurité est entrée en piste pour la première fois de la journée, et a regroupé Power, Herta et Grosjean, puis Rossi et O’Ward, qui pouvait faire la belle opération au classement.

Grosjean était en pneus tendres mais n’avait plus de push-to-pass, ce boost de puissance qu’ont les pilotes IndyCar pendant un temps donné durant les courses.

La course a été relancée à 14 tours de l’arrivée et Grosjean a immédiatement dépassé Herta en freinant très fort au bout de la ligne droite. Septième à la relance, Pagenaud a perdu deux positions.

Un tour plus tard, c’est O’Ward qui a pris la quatrième place à Rossi, mais l’Américain s’est défendu à deux reprises et a conservé sa position. Devant, Grosjean était dans le sillage de Power.

Un tête-à-queue de Rinus VeeKay à dix tours de la fin a de nouveau neutralisé la course. Power s’est retrouvé de nouveau sous la menace de Grosjean, Herta, Rossi et O’Ward. Pagenaud était 12e devant Lundgaard et Dixon à la relance.

Power a conservé la tête à la relance, Grosjean devant aussi composer avc la menace que représentait Herta. Pagenaud et Dixon ont été les grands perdants de la fin de course.

Power a finalement tenu bon et s’est imposé devant Grosjean et Herta ! Rossi est quatrième devant O’Ward.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less