Peugeot a parcouru un ’record de kilomètres’ en test à Monza avec la 9X8

Avant les 8 heures de défis à relever à Bahreïn

Recherche

Par Franck Drui

18 octobre 2022 - 10:13
Peugeot a parcouru un 'record (...)

Lors des 6 Heures de Fuji, en septembre dernier, le Team Peugeot TotalEnergies a déroulé "un vrai week-end de course.

Une satisfaction’ pour Olivier Jansonnie, directeur technique de Peugeot Sport, qui explique aujourd’hui que, "contrairement à Monza, où nous étions contrariés par une multitude de petits détails dans nos séances de roulage, à Fuji, nous avons pu exploiter véritablement le temps de piste et travailler davantage la performance de notre PEUGEOT 9X8."

"Fiabilité et performance sont liées. A ce stade, nous n’avons pas encore pu démontrer pleinement le potentiel de notre LMH face à une concurrence aguerrie au format de la compétition. Nous suivons notre plan de marche. A Monza puis à Fuji, nous avons rencontré des problèmes, différents, que nous avons identifiés et résolus à chaque fois. Soyons clairs : Nous ne sommes pas face à des problèmes remettant en cause la conception de la voiture. Il s’agit du processus classique du développement d’une voiture de course. C’est la raison de notre engagement partiel en Championnat du Monde FIA d’Endurance 2022 : découvrir pour être prêts dès l’ouverture du Championnat 2023, à Sebring, en mars."

Le calendrier du Championnat du Monde FIA d’Endurance 2023 a d’ailleurs été dévoilé récemment. Pour Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, l’expansion du championnat va renforcer sa visibilité.

"Nous sommes contents de l’ajout de Portimao, la péninsule ibérique est importante pour la Marque Peugeot et c’est un circuit symbolique où nous avions dévoilé notre PEUGEOT 9X8. En effet nous souhaitons que les nouvelles courses privilégient des destinations cohérentes de nos marchés où nous sommes attendus par nos fans. Je voudrais également souligner la promesse d’une légendaire édition des 24 Heures du Mans 2023 pour le centenaire de l’épreuve et notre fierté d’y participer. Ce week-end là (10-11 juin), l’Endurance sera l’événement mondial du sport automobile."

RETOUR A MONZA : UN RECORD DE KM !

Suite aux 6 Heures de Fuji, où un podium aurait pu être envisageable pour la PEUGEOT 9X8, le Team Peugeot TotalEnergies a retrouvé la piste de ses débuts en compétition : Monza.

Par une météo clémente, il a pu mener une séance d’essais constructive, avec plusieurs objectifs : fixer les problèmes rencontrés au Japon, tester différents types de réglages, des pneumatiques et poursuivre le développement de la PEUGEOT 9X8 et l’entraînement de l’équipe de course…

"Nous avons réalisé un record de kilomètres à cette occasion, pour une séance de set up’’, précise Olivier Jansonnie.

"Les données enregistrées lors des 6 Heures de Monza, en juillet et celles de cette session de travail témoignent de la bonne direction du programme : les performances ont progressé significativement. Au point d’ambitionner le podium à Bahreïn le 12 novembre, à condition de pouvoir assurer une fiabilité parfaite après huit heures de course, soit près de 30% de plus pour les composants de notre voiture qu’à Monza et Fuji, cela va constituer un nouveau challenge’’ rappelle le directeur technique de Peugeot Sport, attentif à ce nouveau paramètre de course.

Paul Di Resta ajoute : "après les 6 Heures de Monza et les 6 Heures de Fuji, les 8 Heures de Bahreïn sont une nouvelle opportunité de préparer l’équipe et la PEUGEOT 9X8 pour la saison 2023. De nombreuses améliorations ont été réalisées. Les problèmes rencontrés en Italie ont été résolus, ceux de Fuji aussi. Comme dans tout projet sportif, nous progressons étape après étape, tant en termes de fiabilité que de performance. Notre voiture est spéciale, elle est la seule sans aileron arrière, elle se distinguera aussi bientôt, par ses performances."

UN NOUVEAU PILOTE : NICO MÜLLER DANS LA #94

Les 8 Heures de Bahreïn marqueront également les débuts de Nico Müller avec le Team Peugeot TotalEnergies. Le Suisse fera équipe avec Loïc Duval et Gustavo Menezes sur la #94, tandis que James Rossiter appelé à de nouvelles fonctions avec Maserati MSG Racing, restera dans le groupe Stellantis.

"Lors de sa journée d’apprentissage de la voiture, à Monza, Nico a été bluffant. Calme, concentré, il a livré des informations précieuses sur la PEUGEOT 9X8, confortant le profil de notre machine établi par nos pilotes référents, détaille Olivier Jansonnie. "Il s’est facilement intégré à l’équipe. Tous les feux sont au vert pour sa première participation avec l’équipe à Bahreïn. A ce titre, je tiens au nom de l’équipe à saluer le travail réalisé par James depuis plus d’un an maintenant et qui poursuit encore quelques semaines durant son rôle de réserviste et développeur sur simulateur avant de relever un nouveau défi pour lequel il a toutes les compétences."

"Je suis confiant et content de pouvoir débuter en compétition avec la PEUGEOT 9X8 et l’équipe dès Bahreïn," ajoute Nico Müller.

"Mon premier contact avec la voiture, lors d’une séance d’essais à Monza, s’est très bien passé. Je me suis rapidement senti en confiance. J’ai pu mener de longs runs au volant, passer en revue différents pneumatiques. De manière générale, je m’adapte assez facilement ; Dans ma carrière, j’ai déjà connu une expérience de ce type : en 2007, à Shanghai, j’avais disposé de dix tours avant de disputer la course avec la LMP2 que j’avais testée. De maintenant à Bahreïn, je vais poursuivre mon apprentissage, notamment au simulateur à Satory. Il s’agit d’un outil très précieux et précis pour cela."

A Bahreïn, la #93 sera confiée comme de coutume au trio Vergne-Di Resta-Jensen.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos