Motorsport

Palou est le champion 2021 d’IndyCar, Herta gagne à Long Beach

Top 10 pour Pagenaud et Bourdais pour conclure la saison

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 septembre 2021 - 23:44
Palou est le champion 2021 d’IndyCar,

La dernière course de la saison 2021 d’IndyCar a eu lieu à Long Beach. Alex Palou est arrivé avec 35 points d’avance sur Pato O’Ward, et les deux hommes étaient les deux candidats principaux au titre.

Le troisième était Josef Newgarden, qui devait marquer tous les points de bonus et gagner pour garder un espoir de titre. Et le pilote Penske a fait ce qu’il fallait samedi en signant la pole position.

Scott Dixon, équipier de Palou, se qualifiait deuxième devant Helio Castroneves, Simon Pagenaud, Felix Rosenqvist et Romain Grosjean. O’Ward s’est qualifié huitième et Palou dixième, avec une lutte pour le titre intense avant la course.

Le départ a été calme, Pagenaud a perdu du rythme car il était en gommes dures et a vu Grosjean et Rosenqvist passer. A la fin du premier tour, Ed Jones a tenté une attaque suicidaire sur James Hinchcliffe mais a percuté O’Ward, qui est parti en tête-à-queue.

C’était le premier gros rebondissement pour le titre, puisque le pilote McLaren est reparti presque dernier. Seul Ryan Hunter-Reay, qui dispute sa dernière course avec Andretti avant son remplacement par Grosjean, était derrière O’Ward après avoir subi une crevaison quand Colton Herta a chevauché sa roue arrière gauche dans le ralentissement causé par Jones.

La course a ensuite repris et Newgarden a mené devant Dixon, tandis que les écarts restaient stables en tête de course. Après 15 tours plutôt tranquilles, le deuxième rebondissement a de nouveau concerné O’Ward qui a abandonné après une casse à l’arrière droite.

Ce problème technique, certainement consécutif au choc du départ, mettait un terme définitif à la quête de titre du Mexicain. Palou devait terminer dans le top 24 pour être champion, ce qui facilitait grandement sa course au titre.

La neutralisation pour évacuer la McLaren permettait à plusieurs pilotes de s’arrêter, dont Grosjean qui se décalait et stoppait au 23e tour, par rapport aux leaders qui se sont arrêtés quelques tours plus tôt.

A la relance, Castroneves menait devant plusieurs pilotes ne s’étant pas arrêtés non plus mais ayant occupé en début de course des places de fond de grille. Lors de la relance, Castroneves a commencé à reprendre de l’avance en tête.

Mais la joie a été de courte durée car Marcus Ericsson est allé s’écraser dans un mur de pneus et a provoqué une nouvelle entrée en piste de la voiture de sécurité. Tous les pilotes se sont arrêtés... sauf Castroneves ! Après 30 tours sur les 85 prévus, Castroneves n’était toujours pas passé par les stands !

La course a été relancée et le Brésilien s’est immédiatement envolé devant Graham Rahal, qui était coincé derrière Hunter-Reay, à un tour mais positionné deuxième en piste.

Newgarden était troisième devant Herta et Dixon, qui se sont touchés à la relance. Pagenaud, Grosjean et Bourdais étaient huitième, dixième et 11e à la relance. Herta a dépassé Newgarden pour la troisième place.

Castroneves s’est arrêté au 35e tour, sous drapeau jaune, mais en ayant retardé au maximum son arrêt. Il est ressorti en fond de classement en 23e place, tandis que Herta prenait la tête, Rahal étant lui aussi rentré.

Comme souvent, la course s’est complexifiée avec de nombreuses stratégies, Herta et Rahal se succédant en tête devant Newgarden et Dixon. Derrière, Pagenaud, Grosjean et Bourdais ont navigué dans le top 10 tout au long de ce relais, jusqu’au deuxième tiers de la course.

Grosjean a ensuite touché le mur et cassé la roue arrière-droite, ce qui a contraint le Français à rentrer aux stands et repartir avec trois tours de retard. Il espérait certainement mieux pour sa fin de saison. Mais c’est un accrochage entre Conor Daly et Oliver Askew qui a apporté un nouveau drapeau jaune.

La neutralisation a duré plusieurs tours, et la course a été relancée au 66e tour avec Herta en tête devant Newgarden, Dixon et Palou. C’était largement bon pour l’Espagnol dans sa course au titre, qui faisait le travail pour aller chercher sa première couronne, à l’occasion de sa deuxième saison en IndyCar.

La fin de course a été un statu quo en tête avec Herta devant Newgarden, séparés par un peu plus d’une seconde. Dixon et Palou sont restés devant Pagenaud, qui a réussi à remonter dans le top 5 pour ce qui sera surement sa dernière course avec Penske. Bourdais a fait une course solide et occupait la huitième place.

Grosjean et O’Ward ont mis pied à terre en fin de course, les deux hommes roulant trop loin dans le classement pour récupérer des positions. Pour Grosjean, c’était également la fin de son premier chapitre en IndyCar.

Palou était officiellement champion avant la fin de course, Newgarden n’ayant pas marqué assez de points bonus pour gagner le titre. Newgarden est toutefois revenu sur Herta en fin de course, alors que Dixon et Palou lui mettaient la pression.

Mais Herta a fait le nécessaire et conclut donc sa saison 2021 par deux victoires, après avoir montré de très belles choses tout au long de la saison. Il devance Newgarden, Dixon et Palou, qui devient donc le champion 2021 d’IndyCar !

Pagenaud termine cinquième devant Rossi, Harvey et Bourdais, qui conclut bien sa saison, alors qu’il sera en IMSA l’année prochaine et espère un programme partiel en IndyCar. Sato et Power complètent le top 10.

McLaughlin est 11e et gagne le titre de meilleur débutant devant Grosjean, qui pouvait encore l’espérer s’il avait signé un bon résultat aujourd’hui.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less