Motorsport

Ott Tänak fait coup double en Finlande

Lappi s’est offert une belle deuxième place à domicile

Recherche

Par Olivier Ferret

4 août 2019 - 17:47
Ott Tänak fait coup double en Finlande

En s’imposant pour la deuxième année de suite sur le Neste Rally Finland, Ott Tänak (Toyota Yaris WRC) distance ses rivaux en tête du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Vainqueur avec 25’’6 d’avance sur Esapekka Lappi (Citroën C3 WRC), Ott Tänak s’imposait pour la troisième fois sur les quatre derniers rendez-vous pour porter son avance à 22 points sur le tenant du titre Sébastien Ogier (Citroën C3 WRC) et se rapprocher d’un premier sacre mondial.

Ce succès permettait également à l’Estonien d’effacer le souvenir douloureux de son abandon lors du rallye précédent en Italie, où une casse de direction l’avait privé de la victoire à quelques kilomètres de l’arrivée.

La Finlande est l’épreuve la plus rapide du calendrier. Mêlant à nouveau routes ultra-rapides autour des forêts et des lacs près de Jyväskylä, sauts immenses et virages en aveugle sur crêtes, cette édition a tenu toutes ses promesses.

Soutenu par des milliers de spectateurs estoniens ayant traversé la mer Baltique, Ott Tänak surmontait le handicap lié à son rôle d’ouvreur vendredi pour se lancer corps et âme dans une bataille l’opposant à ses équipiers Jari-Matti Latvala et Kris Meeke ainsi qu’à Esapekka Lappi. Le quatuor se tenait en quelques fractions de seconde avant que les deux premiers cités ne soient victimes de la même pierre. En parallèle, le dernier ne parvenait à suivre le rythme infernel imposé par le leader.

Après avoir géré dans la dernière étape, Ott Tänak s’assurait toutefois le maximum de points en jeu ce week-end en se montrant le plus rapide dans la Wolf Power Stage.

« C’était un super week-end », confiait le vainqueur à l’arrivée. « Je pense que la pause estivale est arrivée au bon moment tant j’étais dévasté après l’Italie. Nous obtenons là le résultat parfait et nous devons continuer sur cette lancée. Il reste cinq rallyes à disputer et cela représente beaucoup de travail. »

Victorieux sur ses terres en 2017, Esapekka Lappi relançait une saison jusqu’ici difficile en prenant la deuxième place avec 7’’6 d’avance sur son compatriote Jari-Matti Latvala, serein après son flirt avec la pierre lui ayant crevé un pneu à l’arrière.

Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 WRC) se montrait également sous son meilleur jour en battant Sébastien Ogier de 2’’7 pour finir quatrième. Malade depuis la nuit de vendredi à samedi, ce dernier résistait toutefois à Craig Breen, impressionnant pour sa première sortie en mondial avec la Hyundai i20 WRC. L’Irlandais prêtait d’ailleurs main-forte à son équipier Thierry Neuville en écopant délibérément d’une pénalité de vingt secondes pour que le Belge termine sixième et marque des points précieux dans la course au titre.

Huitième, Teemu Suninen (Ford Fiesta WRC) devançait les vainqueurs en WRC 2 Pro et WRC 2, Kalle Rovanperä (Skoda Fabia R5 Evo) et Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5), après les abandons de Gus Greensmith (Ford Fiesta WRC) et Kris Meeke.

Le Championnat du Monde FIA des Rallyes retrouvera l’asphalte dans trois semaines à Bostalsee à l’occasion de l’ADAC Rallye Deutschland (22-25 août).

Le classement du rallye :

1 Ott Tänak/Martin Järveoja (Toyota Yaris WRC) 2h30m40.3s
2 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Citroën C3 WRC) +25.6s
3 Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (Toyota Yaris WRC) +33.2s
4 Andreas Mikkelsen/Anders Jaeger-Amland (Hyundai i20 Coupe WRC) +53.4s
5 Sebastien Ogier/Julien Ingrassia (Citroën C3 WRC) +56.1s
6 Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) +1m32.4s
7 Craig Breen/Paul Nagle (Hyundai i20 Coupe WRC) +1m38.2s
8 Teemu Suninen/Jarmo Lehtinen (Ford Fiesta WRC) +2m33.8s
9 Kalle Rovanpera/Jonne Halttunen (Skoda Fabia R5 Evo) +7m54.1s
10 Nikolay Gryazin/Yaroslav Federov (Skoda Fabia R5) +10m28.7s

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less