Motorsport

O’Ward et McLaren triomphent encore en IndyCar à Détroit

Le Mexicain signe son deuxième succès de la saison

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 juin 2021 - 20:38
O’Ward et McLaren triomphent encore (...)

Au lendemain de la première victoire de Marcus Ericsson en IndyCar, le championnat américain s’est retrouvé une deuxième fois à Détroit, pour la seconde course du week-end sur le circuit de Belle Isle.

C’est Josef Newgarden qui partait en pole devant Colton Herta, Rinus VeeKay, Alex Palou, Scott Dixon et Romain Grosjean. Simon Pagenaud partait juste en dehors du top 10.

Le départ a été calme dans les deux premières lignes mais derrière, Grosjean a été pris en sandwich entre deux pilotes et a touché Dixon, qui a failli aller percuter le mur. Le Français semblait toutefois avoir subi des dégâts.

Très lent dans la ligne droite suivante, il a été passé par Pagenaud et a un peu tassé Sébastien Bourdais qui a dû monter sur le vibreur. En revenant en piste, le Français a ralenti James Hinchcliffe qui s’est fait percuter par Max Chilton.

Le Britannique a fini dans le mur mais a pu repartir après une intervention des commissaires, qui a toutefois été faite sous régime de safety car, déployée en piste dès le premier tour de course.

Des premiers arrêts sous voiture de sécurité

De nombreux pilotes se sont arrêtés ensuite, VeeKay, Grosjean, Oliver Askew, qui remplace Felix Rosenqvist après son gros accident hier, ou encore Takuma Sato et Bourdais. Une bonne opération pour VeeKay, ressorti huitième.

Newgarden, Herta et Palou menaient devant Alexander Rossi et Graham Rahal. Pagenaud était 11e durant cette première neutralisation, Grosjean 16e et Bourdais 21e.

Le début de course a été marqué par l’impressionnante domination de Newgarden, qui prenait près d’une seconde au tour à ses poursuivants, tandis que derrière, on a assisté à un accrochage entre VeeKay et Ericsson sans conséquences. Alex Rossi a dû rentrer aux stands pour changer d’aileron avant.

Le leader s’est arrêté au 21e tour et a conservé la tête devant Power, qui ne s’était pas arrêté, puis Herta, Sato, Palou et Ericsson. Power remontait rapidement sur Newgarden malgré ses gommes usées, presque tous les pilotes étant désormais en pneus durs.

Power est ressorti septième après son arrêt, laissant Newgarden seul avec dix secondes d’avance sur Herta, et 15 sur Palou. Mais cette fois, le pilote Penske n’était pas le plus rapide et Herta lui reprenait un peu de temps.

Pénalité pour Grosjean au moment des deuxièmes arrêts

Peu avant la mi-course, Grosjean et Jack Harvey se sont accrochés, sans dégâts pour les deux hommes, mais le Français a été pénalisé pour un contact évitable et a dû repasser par les stands.

La deuxième salve d’arrêts aux stands a démarré aux alentours du 40e tour, et les leaders, en particulier Herta et Palou, se sont arrêtés au 46e tour. Newgarden est repassé par son stand un tour plus tard. Pour ce dernier relais, le leader était en pneus tendres, contre des durs pour ses rivaux directs.

Power est encore remonté dans le top 3 à la faveur des arrêts mais devait lui aussi s’arrêter encore une fois et refaire un relais en pneus tendres. Derrière, Une belle bataille a eu lieu entre VeeKay et Scott McLaughlin. Le Néerlandais a fait un énorme travers qu’il a réussi à récupérer, et est resté devant son rival, ensuite dépassé par Bourdais.

A noter que Pagenaud a failli s’accrocher avec Santino Ferrucci, ce dernier ayant tenté de lui mettre un coup de roue, mais le Français a tenu bon et s’est emparé de la neuvième place.

Devant, Herta réussissait à remonter sur Newgarden alors que le cycle de vie des pneus tendres du pilote Penske n’était pas encore dans sa phase critique. Les pneus à flancs rouges ont décidément fonctionné difficilement tout au long du week-end.

Incident et interruptions en fin de course

Herta est revenu sur Newgarden après le 50e tour, mais avant que le pilote Andretti n’ait pu placer une attaque, la voiture de sécurité est sortie après le tête-à-queue de Jimmie Johnson.

La course a été relancée avec 12 tours à parcourir et Newgarden semblait bien mieux résister à Herta, mais un tête-à-queue de Grosjean, victime d’une surchauffe des freins, a mis fin au drapeau vert et neutralisé de nouveau la course.

Newgarden menait devant Herta, Palou, Rahal, O’Ward, Dixon, Power, Ericsson, Pagenaud et Sato. Le restart s’est fait avec huit tours restants, et Newgarden a conservé la tête.

Mais c’est O’Ward qui a impressionné, le Mexicain dépassant Rahal au premier virage puis Palou juste après. Le pilote McLaren a attaqué Herta mais n’a pas réussi à le dépasser.

Power a dépassé Dixon et derrière, Pagenaud a dépassé Ericsson pour la huitième place. Newgarden a pris un peu d’avance alors que Herta retenait O’Ward, qui était très incisif derrière son rival.

O’Ward a pris la deuxième position à six tours de l’arrivée, mais Newgarden possédait nettement plus de Push to Pass restant pour se défendre. Le système offre un boost de puissance sur une durée limitée aux pilotes.

Newgarden et O’Ward ont ensuite été rattrapés par Herta, mais ce dernier a fait une erreur au freinage et a perdu beaucoup de temps. Newgarden a ensuite fait un énorme travers et n’a pu contenir O’Ward, qui s’est emparé de la tête de la course à trois tours du but.

O’Ward s’envole, Newgarden sauve les meubles

Palou en a profité pour dépasser Herta, tandis que devant, O’Ward s’envolait devant Newgarden et ses pneus tendres. L’Américain était désormais sous la menace du leader du championnat, Alex Palou, dont la course tout en montée en puissance l’a amené à l’avant du peloton.

A deux tours du but, l’Espagnol attaquait mais Newgarden parvenait à rester devant. La voiture du Chip Ganassi Racing était dans le sillage de la Penske, et les deux hommes voyaient le groupe mené par Herta remonter, ramenant aussi Rahal, Power, Dixon, Pagenaud et Ericsson.

O’Ward a entamé le dernier tour avec cinq secondes d’avance, tandis que derrière, il y avait 5 secondes entre le deuxième et le 11e, tant Newgarden était à l’agonie avec ses pneus tendres.

Le pilote McLaren a signé sa deuxième victoire de la saison devant Newgarden et Palou, puis Herta, Rahal, Power, Dixon, Pagenaud, Ericsson et Ferrucci. Bourdais termine 16e.

O’Ward est le premier pilote cette saison à remporter deux victoires, lui qui avait gagné au Texas et avait gagné le droit de tester une McLaren de Formule 1 en fin de saison avec ce succès.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less