Motorsport

Nurburgring, Course 3 : Leuchter signe son 1er succès

A domicile pour l’Allemand

Recherche

Par Olivier Ferret

22 juin 2019 - 13:27
Nurburgring, Course 3 : Leuchter (...)

Benjamin Leuchter a décroché sa première victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup après avoir mené de bout en bout, depuis la Pole Position, la Course 3 de la WTCR Race of Germany.

L’Allemand a résisté au bon envol du leader du championnat, Esteban Guerrieri, au premier virage, puis contrôlé brillamment le rythme à l’avant pour signer un premier succès sur sa SLR Volkswagen Golf GTI TCR.

“C’est difficile à décrire, je suis hors de contrôle”, a dit un Leuchter transporté de joie. “Ça signifie tellement pour moi. Ma vie entière est connectée à cette piste. Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait ici. Gagner une course de WTCR face à ces pilotes incroyables… Je suis si content.”

Guerrieri a pris un excellent départ depuis la deuxième ligne, malgré une fuite d’huile sur la grille et un lent début pour le tour de formation, refaisant l’essentiel de l’espace laissé libre par le non-partant Rob Huff aux côtés de Leuchter. L’Argentin a pris brièvement la tête à l’entrée du Turn 1, mais la Golf avait une meilleure ligne pour le Turn 2.

À la fin du premier tour, Guerrieri a porté une attaque sur Leuchter dans Döttinger Hohe et a failli prendre la tête, mais le héros local a résisté de justesse après une lutte fantastique. “J’ai presque perdu le contrôle et on s’est touchés”, a dit Leuchter, “mais c’est peut-être la main de Dieu qui m’a sauvé.”

Cette lutte a permis au pilote du Comtoyou Team Audi Sport Frédéric Vervisch, remonté depuis la septième place sur la grille, d’attaquer Guerrieri, et le Belge a passé le leader du championnat sur la ligne de départ et d’arrivée pour prendre la même deuxième place qu’en Course 2. Guerrieri s’est contenté de la troisième, consolidant son avance sur ses principaux rivaux pour le titre Norbert Michelisz et Thed Björk – qui ont tous deux abandonné.

La lutte a été serrée et rapide dès le départ. Au premier virage, le vainqueur de la Course 2, Johan Kristofferson, et l’autre pilote d’une Golf qu’est Mehdi Bennani se sont touchés, alors que Tiago Monteiro a été envoyé en tête-à-queue par Augusto Farfus. Monteiro allait finir septième, alors que Farfus rentrait au stand pour abandonner, tout comme Björk après un contact avec l’autre Lynk a Co d’Andy Priaulx. Michelisz a été lui aussi éliminé après un contact, avec Vervisch peu après le départ.

Une autre victime du premier tour a été Attila Tassi, qui avait conservé la quatrième place bien qu’étant passé dans l’herbe avec sa Honda KCMG. Puis, au deuxième tour, Kristoffersson est sorti violemment de la route après un incident avec Yvan Muller.

Jean-Karl Vernay a mené sa RS 3 LMS du Leopard Racing Team Audi Sport de la quinzième place au départ à une arrivée juste derrière le top 3. Une lutte à quatre semblait pouvoir se profiler mais les voitures devant lui étaient trop rapides pour que Vernay puisse améliorer encore sa position.

Gabriele Tarquini a fini cinquième après sa quatrième place de la Course 2, devant Tom Coronel qui a connu sa meilleure compétitivité de la saison pour le Comtoyou DHL Team CUPRA Racing. Il a terminé juste devant son équipier Aurélien Panis devant Nicky Catsburg, Gordon Shedden et Muller qui a porté à six le nombre de marques présentes dans le top 10.

Les derniers points sont revenus à Kevin Ceccon, Niels Langeveld, Ma Qing Hua, Mikel Azcona et au pilote invité Antti Buri.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less