Motorsport

Newgarden résiste à Ericsson et s’impose au Mid-Ohio

Le pilote Penske devance un trio Ganassi, Grosjean 8e

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 juillet 2021 - 19:56
Newgarden résiste à Ericsson et (...)

Josef Newgarden avait signé la pole position devant Colton Herta, Marcus Ericsson, Will Power, Scott Dixon et Alex Rossi. Au départ, l’Américain a conservé sa pole tandis que Dixon a passé Power.

Le départ a été agité dans le peloton avec un accrochage entre Ryan Hunter-Reay, qui a touché James Hinchciffe. Felix Rosenqvist a également été impliqué, tandis que Romain Grosjean s’en est sorti de justesse non sans avoir touché Rosenqvist. La course étaient neutralisée.

Si les coéquipiers d’Andretti Autosport sont vite repartis, Rosenqvist était bloqué au stand avec des réparations à effectuer. La malchance se poursuivait pour le Suédois, qui revenait après deux courses d’absence consécutives à son énorme accident de Détroit.

Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud avaient profité du départ pour remonter aux dixième et 13e places après l’incident. Lorsque la course a été relancée, Power a attaqué Dixon mais est parti en tête-à-queue à la sortie d’une épingle en aveugle.

Le pilote Penske a été percuté par Ed Jones, causant l’abandon des deux hommes. La voiture de sécurité sortait de nouveau en piste. Newgarden menait devant Herta, Ericsson, Dixon, Rossi, Alex Palou, Graham Rahal, Rinus VeeKay (qui faisait lui aussi son retour après une course d’absence), Scott McLaughlin et Bourdais. Grosjean et Pagenaud étaient 11e et 12e, devant Pato O’Ward.

A la relance, Newgarden a conservé son avance, tandis que la lutte faisait rage entre Bourdais et Grosjean. Bourdais a finalement passé McLaughlin tandis que Pagenaud, qui a tenté d’attaquer Grosjean, s’est fait dépasser par O’Ward.

Grosjean s’est défait de McLaughlin à son tour et a pu reprendre sa place face à Bourdais, après avoir été légèrement poussé hors piste par ce dernier. Cela faisait pointer Grosjean neuvième, et Bourdais 11e après qu’O’Ward l’a passé.

Devant, Newgarden a aisément dominé le premier quart de course, laissant Herta à environ 1"5 et Ericsson à 3"5. Dixon et Rossi suivaient toujours à faible distance. Pagenaud a été le premier à s’arrêter dès le 22e tour, pour tenter un décalage stratégique, et le Français est reparti en gommes tendres.

Parmi les deux leaders, Newgarden s’est arrêté le premier au 31e tour et est ressorti deuxième puisque Ericsson et Dixon s’étaient déjà arrêtés auparavant. Herta s’est arrêté un tour plus tard mais l’arrêt a été catastrophique pour le pilote Andretti.

Il est ressorti sixième et a été passé par Rahal immédiatement après son arrêt. Après la première salve d’arrêts, Newgarden menait avec huit secondes d’avance sur Ericsson et 12 secondes sur Dixon et Rossi.

Palou était cinquième devant Rahal et Herta, puis Grosjean qui a dépassé O’Ward pour la huitième place dans le 33e tour. VeeKay était dixième devant Bourdais, et Pagenaud était 14e.

Ericsson a commencé à se rapprocher au fil de la deuxième partie de course, alors que la course était calme. Le Suédois était le plus rapide entre le 40e et le 53e tour, puisqu’il a repris trois secondes à Newgarden, tout en continuant à creuser l’écart sur Dixon et Rossi.

Newgarden s’est de nouveau arrêté le premier au stand parmi les leaders au 53e tour, tandis que Ericsson l’a suivi un tour plus tard. Les deux hommes ont laissé Colton Herta en tête avant qu’il ne s’arrête.

Newgarden a ensuite repris la main lorsque Herta s’est arrêté. Ericsson était deuxième. Palou était décalé et a réussi à dépasser Dixon pour passe troisième à la faveur de la stratégie, s’intercalant entre ses deux équipiers.

A dix tours de l’arrivée, Grosjean a été dépassé par Herta et derrière Dixon, quatrième, Rossi et Rahal se montraient menaçants. En tête, l’écart était de 3"5 car le rythme de Newgarden commençait à s’émousser.

Après avoir vu le pilote Penske perdre sa course dans les derniers tours face à Pato O’Ward à Détroit, puis dans les derniers tours à cause d’une casse mécanique à Road America, la crainte d’une répétition du scénario était présente chez Penske.

Newgarden gérait toutefois son avance et conservait plus de deux secondes de marge sur Ericsson à trois tours de l’arrivée, mais les deux hommes revenaient dans le trafic.

Derrière, Grosjean se plaignait du comportement de sa monoplace mais avait réussi à repasser O’Ward pour la huitième place.

En tête, le Suédois ne lâchait rien et revenait dans la seconde de Newgarden à l’entame du dernier tour. Newgarden avait toutefois conservé du push-to-pass et parvenait à conserver une marge de sécurité.

Newgarden brisait enfin sa malchance et remportait sa première victoire de la saison, et également la première de la saison pour Penske. Il devenait le huitième vainqueur en dix courses.

Il devance Ericsson, Palou et Dixon, un trio de pilotes Ganassi. Rossi et Grahal suivaient, devant Grosjean, O’Ward, Santino Ferrucci et Takuma Sato. Bourdais a terminé 11e, Pagenaud 14e.

Indycar

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less